Macération huileuse d'ail

Huile ail (macération huileuse) pour la lutte biologique contre de nombreux ravageurs
  • Huile ail (macération huileuse) pour la lutte biologique contre de nombreux ravageurs
Produit fabriqué en France Traitement à base de substances naturelles Utilisable en agriculture biologique

La macération huileuse d’ail est une solution naturelle et biologique qui présente des propriétés insectifuges et fongifuges. En d’autres termes, elles créent un milieu défavorable à l’installation des insectes nuisibles et des maladies des plantes. Appliquée en pulvérisation foliaire, elle permet d’éviter de fortes pullulations de ravageurs. Cet aspect et notamment très intéressant pour lutter contre des problématiques délicates où aucune solution de traitement n’existe

Sa forte odeur a également des propriétés répulsives pour le gibier et les oiseaux en enrobage des semences.

Usage sous serre ou au jardin.

Flacon de 1 L pour traiter jusqu’à 2 000 m²

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

Prix
12,50 €

Sur ce produit :
Livraison offerte dès 60€ d'achats
Infos livraison

Description Macération huileuse d'ail

Les propriétés répulsives de l’ail

L’ail est une plante qui contient de nombreux composés soufrés avec par exemple de l’allicine, des sulfures, des disulfures et des trisulfures d’allyle ou de diallyle. Ce sont ces molécules qui confèrent à l’ail ses propriétés répulsives et antiseptiques

Composition de la macération huileuse d’ail

Cette macération ne comporte que 4 ingrédients que sont :

Des gousses d'ail bio
Des têtes d'ail bio de la Drôme
Des fleurs de colza bio
De l'huile de colza Bio
L'eau de pluie sert à la fabrication de la décoction d'ail
De l'eau de pluie
Du savon Bio
Du savon noir biologique

Dosages et fréquences d’application de la macération d’ail

La macération huileuse d’ail s’applique le soir sur les parties aériennes des plantes.

Veillez à respecter une dose de 25 mL de macération pour 0,5 L d’eau et pour 50 m² de culture. Selon l’importance de l’infestation, il est conseillé d’effectuer entre 3 et 4 traitements, tous espacés d’une semaine chacun. 

Certains végétaux peuvent être sensibles et se faire bruler par la macération c’est pourquoi nous vous recommandons de réaliser un essai préalable sur une plante test avant de généraliser le traitement. Soyez d’autant plus prudent pour les cultures sous serres où la chaleur et l’intensité lumineuse sont plus importantes. 

Utilisations de la macération d’ail

La macération huileuse d’ail peut être appliquée sur l’ensemble des cultures à l’exception des plantes d’intérieures pour des raisons … olfactives.  Les usages préconisés sont très larges et sont détaillés ci-dessous. Vous pouvez également tester ce produit contre des problématiques orphelines comme les punaises sur légumes … C’est un produit très intéressant du fait de son large spectre d’action.  

Pour les légumes et les herbes aromatiques

La macération huileuse d’ail permet de lutter contre de nombreux insectes sur les plantes aromatiques ou potagères

Pulvérisée sur le feuillage, elle repousse les altises de nombreuses cultures comme les crucifères (choux, radis, moutarde blancheroquette …) ou bien certaines solanacées à l’instar des aubergines.

Elle limite également la présence des bruches sur les légumineuses. Ces insectes coléoptères perforent les graines de pois et de fèves qui ressemblent ensuite à des perles. Il en est de même pour les anthonomes et autres charançons sévissant sur les légumes.

La macération d’ail permet aussi de faire fuir prêt de 90 % des doryphores des plants de pommes de terre ou daubergines. Attention toutefois, dans certains cas la pulvérisation de cette solution n’a aucun effet.  

La décoction d'ail repousse les cicadelles des cultures
Une cicadelle sur du maïs
L'odeur de la décoction d'ail fera fuir le doryphore de la pomme de terre
Les doryphores ravagent les solanacées
La décoction d'ail limite les attaques de mouche de l'oignon et du poireau
La mouche du poireau fait éclater les fûts
La decoction d'ail elimine les altises
Les altises s'attaquent aux crucifères

Elle détourne également des légumes, les mouches ravageuses à l’instar de la mouche du chou ou de la mouche du poireau ou de l’oignon. Elle y limite également le développement des thrips, des cicadelles, des acariens et des pucerons.  L'effet répulsif est également observé chez certaines chenilles du potager à l'instar de la teigne de la pomme de terre.

Enfin, au niveau des maladies, la pulvérisation de macération huileuse d’ail entraine la création de conditions défavorables à l’installation de l’oïdium sur les légumes à l’exception des cucurbitacées (courges, courgettes, pâtissons ou concombres…).

Pour la vigne et les cultures de petits fruits

La macération huileuse d’ail peut également être appliquée sur la vigne et les autres cultures de petits fruits à l’instar des muriers, des cassissiers, des framboisiers, des groseillers ou des fraisiers.

Elle permet de la encore d’y limiter les dégâts dus aux mouches piqueuses des fruits avec en têtes, la mouche des fruits rouges la Drosophile Suzukii. Il convient de réaliser une application hebdomadaire sur toute la période précédant la récolte et durant toute la récolte. Pas d’inquiétude, si vous respectez les doses d’application, les fruits n’auront pas le gout d’ail

Cette préparation repousse aussi les charançons et autre coléoptères phytophages, c’est notamment le cas pour les otiorhynques des fraisiers adultes qui seront détournés du feuillage traité. 

Les insectes à corps mou à l’instar des pucerons et des acariens seront repoussés des vignes et des cultures de petits fruits où cette solution aura été pulvérisée. 

Sur ces mêmes cultures, la macération huileuse d’ail créera des conditions défavorables au développement de certaines pathologies à l’instar de l’oïdium, de la maladie des taches pourpres du fraisier, et aussi à la rouille du framboisier. Du fait de son action inhibitrice sur les infestations d’acariens, elle limitera également l’apparition des galles d’érinose sur la vigne

Pour les arbres fruitiers

La macération huileuse repousse également de nombreux ravageurs des arbres fruitiers

On peut citer l’exemple des mouches piqueuses des fruits parmi lesquelles on peut citer la mouche de la cerise européenne, la mouche du brou de la noix, la mouche de l’olivier, la mouche méditerranéenne et la drosophile suzukii. L’application devra se faire en amont et au cours de la récolte avec un rythme hebdomadaire de traitements. Si les doses préconisées sont respectées les fruits ne prendront pas le gout de l’ail

Elle aura également des propriétés répulsives sur les charançons et les anthonomes essentiellement rencontrés dans les vergers de pommiers et de poiriers. Ces insectes sont responsables de la coulure des fleurs. Ces dernières sèchent et prennent un aspect de clou de girofle. Les adultes sont actifs dès la fin du mois de février. 

La decoction d'ail est un bon traitement contre les charançons
Un anthonome
Psylles de l'olivier
Des psylles de l'olivier sur rameau
Une feuille de pêcher cloquée
Symptômes de la cloque du pécher
Une pomme momifiée par la moniliose
Pomme momifiée par la moniliose

La macération d’ail est également efficace pour repousser les psylles des arbres fruitiers, c’est notamment le cas pour le psylle du poirier ou le psylle de l’olivier (que l’on peu confondre avec des cochenilles farineuses du fait de son aspect duveteux). Il en est de même avec les pucerons à l'exception des pucerons noirs du cerisier, et les acariens

Au niveau des pathologies observées au verger, la macération d’ail réduit l’intensité de la moniliose sur les pêchers, les abricotiers ou les pommiers. Elle limite également le blanchiment des feuilles dû à l’oïdium sur l’ensemble des arbres fruitiers et permet de lutter contre la cloque du pécher. Contre cette dernière, les feuilles cloquées traitées peuvent tomber subitement, ce n’est pas très grave dans la mesure où les nouvelles pousses seront saines. 

Pour les rosiers, les plantes ornementales et les arbustes d’ornement

Sur les plantes ornementales, la macération d’ail permet là encore de repousser de nombreux insectes dont des psylles, des cicadelles, des acariens, des pucerons, des charançons

Elle limite aussi l’installation de l’oïdium et de la maladie des taches noirs du rosier. Attention, n’appliquez pas la macération sur les boutons floraux au risque de les brûler. 

Puceron ailé piquant la feuille
Un puceron ailé
Un psylle adulte
Un psylle
Un charançon
Un charançon

Pour repousser le gibier et autres nuisibles des cultures

La macération huileuse d'ail peut être appliquée en enrobage des semences pour leur donner un mauvais gout pour les oiseaux, les sangliers, les campagnols et les mulots. Il est également possible de pulvériser cette solution sur le pourtour des parcelles pour dissuader le gros gibier de s'approcher. L'efficacité est variable selon les contextes pédoclimatiques et il faut répéter les applications

Un chevreuil dans un champ de lin
Un sanglier dans un bois
Un mulot mange la racine d'un céleri rave
Un corbeau freu

Précaution d’emploi relatives à l’utilisation de la macération d’ail

Appliquez la macération huileuse d’ail uniquement le soir pour limiter le risque de brulures sur les végétaux. De même, diluez impérativement cette solution dans l’eau et ne mélangez aucun autre produit au moment de l’application (à l’exception du savon noir 3 %). N'appliquez pas cette solution pure !  Réalisez un test en amont sur une plante témoin avant de généraliser le traitement. Enfin, ne pulvérisez pas la macération d’ail sur de jeunes plantations de moins de 2 semaines au risque de voir apparaitre des brûlures sur le feuillage des plantules. 

Attention aux surfaces dures, l’huile contenue dans la macération peut tacher les supports et dalles

N’appliquez pas de nématodes ou tout autre auxiliaire dans les 10 jours qui précèdent ou suivent un traitement à la macération d’ail

Respectez les préconisations d’utilisation et rincez bien le pulvérisateur après utilisation puis lavez-vous les mains. 

Ne pas ingérer, en cas d’ingestion, consultez un médecin. Tenir hors de la portée des enfants et de animaux ainsi que de tout aliment ou boisson. N’utiliser pas cette solution si vous êtes allergique à l’ail. 

Conservation de la macération d’ail

Après chaque utilisation, nous vous recommandons de chasser l’air contenu dans le flacon afin de limiter au maximum l’oxydation de cette solution.

La macération huileuse d’ail présente des teneurs en sulfures élevées ce qui lui confère une très bonne conservation (a minima un an en milieu tempéré).

Pour une conservation optimale stockez ce produit à la cave. Si vous la conservez au réfrigérateur, l’huile risque de figer, cela n’est pas très grave, mais veillez à tempérer cette solution quelques heures avant son utilisation.  

Une botte d'ail violet