Anti-maladie polyvalent

Traitement à base de substances naturelles Utilisable en agriculture biologique

L'anti Maladies polyvalent contient la bactérie alliée des plantes Bacillus subtilis. En se développant sur les feuilles, elle créé une barrière protectrice qui empêche les micro-organismes pathogènes de se développer. Cette bactérie stimule les défenses naturelles de la plante en induisant des mécanismes de défenses et s'attaque aux champignons pathogènes limitant ainsi leur développement. 

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

15,90 €

 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Anti-maladie polyvalent

Bacillus subtilis : un stimulateur des défenses naturelles des plantes

L’anti maladie polyvalent contient la bactérie Bacillus subtilis que l’on retrouve naturellement dans les sols français. Elle constitue un véritable allié pour plantes via trois modes d’actions contre les maladies fongiques et bactériennes.

Premièrement, le Bacillus subtilis agit de manière préventive par concurrence spatiale. En effet, quelques jours après l’application de l’anti maladie polyvalent, la bactérie va se développer et former un bio-film qui va complètement recouvrir les surfaces traitées. De ce fait, Bacillus va rentrer en compétition avec les agents pathogènes notamment en termes d’espace et de ressource nutritives. La fixation des pathogènes étant fortement inhibée, le risque de développement des maladies végétales est limité.

Action du Bacille subtile
A gauche une spore de champignon saine. A droite l'éclatement d'une spore de champignon phytopathogène dû à l'action de Bacillus subtilis

Deuxièmement, Bacillus subtilis réduit les populations d’agents pathogènes en produisant de nombreux composés antibactériens et antifongiques.

Parmi ceux-ci on retrouve des lipopetides qui provoquent la mort de champignons phytopathogènes par la perforation de leur paroi, l’éclatement de leurs spores et l’arrêt de leur croissance mycélienne.

Ici, Bacillus subtilis a une action curative.

Troisièmement, Bacillus subtilis agit comme un stimulateur des défenses naturelles des végétaux. En effet, en se fixant sur la plante elle va activer chez elle des récepteurs. Ceux-ci s’activent normalement en cas de contact prolongé avec des pathogènes et déclenchent une réaction de défense chez la plante après que la maladie se soit déclarée et ait fait les premiers dégâts.

Dans ce cas-ci, Bacillus subtilis n'engendre aucun dégât mais déclenche les mécanismes de défense naturelle avec notamment un épaississement de la paroi cellulaire ainsi que la production de composés biochimiques de défenses comme des protéines, des phytoalexines et des flavonoïdes qui entraîneront la dislocation des agents pathogènes. De cette manière, Bacillus subtilis entraîne la plante à résister à ses agresseurs

Période d’utilisation de l’Anti-maladies polyvalent

Les bonnes conditions d'application

Les applications doivent être réalisées le plus tôt possible, préférentiellement avant ou pendant les périodes favorables aux contaminations fongiques et bactériennes. Les meilleurs résultats sont obtenus avec des applications préventives et répétées avant le risque d’explosion de la maladie.

De ce fait appliquez l’anti-maladie polyvalent lors des périodes de forte hygrométrie comme après une petite pluie ou de fortes rosées par exemple avec des conditions climatiques douces à chaudes (températures > 15°C). A l’inverse un temps froid et sec inhibera l’activité du Bacillus subtilisL’efficacité peut être variable selon les conditions d’applications.

La rosée excessive favorise le développement des maladies fongiques

Périodes de l'année propice au traitement

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Bacillus subtilis
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Comment utiliser ce stimulateur des défenses naturelles ?

Dose d’emploi : 1 sachet mono dose de 5 g pour 2,5 litres d’eau pour 25 m²

S'applique avec un pulvérisateur

Ne dépassez pas 8 applications par an et respectez un délai avant récolte de 1 jour.

N'utilisez pas de produits à base de cuivre comme la bouillie bordelaise ou de soufre, vous risqueriez de rendre le Bacillus subtilis inefficace !

Remplissez la cuve du pulvérisateur à la moitié du volume d’eau nécessaire. Versez la quantité requise de produit dans l’eau du pulvérisateur puis agiter pour mélanger la préparation. Terminez le remplissage d’eau, agitez de nouveau avant de mettre en pression le pulvérisateur.

Épandez la bouillie ainsi obtenue en veillant à bien la pulvériser sur les deux faces des feuilles jusqu’au ruissellement, de manière à recouvrir uniformément les plantes. Agitez régulièrement lors de l’application. N’arrosez pas le feuillage des plantes dans les 4 heures suivant l’application de l’anti-maladie polyvalent. En cas de fortes pluies (supérieures à 30 mm), renouvelez le traitement. 

Cultures et maladies ciblées par le Bacillus subtilis

Ce Bacille bénéfique assure une protection biologique sur de nombreuses espèces végétales et contre de nombreuses maladies bactériennes ou fongiques. Ainsi ce produit peut être appliquer sur :

La moniliose est une maladie grave des pêchers, abricotiers et nectariniers

Les arbres fruitiers

Pour prévenir le développement de maladies graves comme le feu bactérien du pommier ou la moniliose sur abricotiers et pêchers

Les cucurbitacées comme le concombre sont sensibles à l'oïdium

Les légumes et plantes potagères

Pour lutter contre les bactérioses et pourritures sur laitues et tomates ou encore contre l'oïdium sur les cucurbitacées

Les rosiers sont attaqués par le blanc (oïdium)

Les cultures florales

Pour traiter les problèmes de Botrytis, d'oïdium et autres bactérioses sur de nombreuses espèces de fleurs ou plantes aromatiques.

Recommandations d'emploi

CulturesMaladiesConseils d'utilisation
Pommier, poiriers, cognassiersFeu bactérien
Tavelure
Commencez les applications au début de la floraison et répétez aussi souvent que nécessaire à des intervalles de 7 à 10 jours environ tant que les conditions sont favorables au développement des maladies
NoyerBactérioses
VignePourriture grise
Botrytis
Fruits à noyau (prunier, abricotier, cerisier, pecher…)MoniliosePour protéger fleurs et rameaux : commencez les applications de la floraison jusqu'à la chute des pétales
Pour protéger les fruits : commencez les applications avant l'apparition des symptômes et répétez aussi souvent que nécessaire à des intervalles de 7 à 10 jours tant que les conditions sont favorables au développement des maladies
Petits fruits, Cassissiers, framboisiersOïdiumApplications préventives répétées à des intervalles de 7 à 10 jours
TomateBactériose,
Pourriture grise
Commencez les Applications après émergence ou implantation de la maladie et les répéter à des intervalles de 7 à 10 jours
Concernant le Sclerotinia sur laitue , commencez les applications 8 semaines avant la récolte et répétez à des intervalles de 10 à 14 jours
LaituesPourriture du collet (Sclerotiniose)
Concombres, melons et autres cucurbitacésOïdium
Cultures florales, plantes aromatiques, plantes médicinalesBactériose
Botrytis
Oïdium
Commencez les applications quand les conditions sont favorables au développement des maladies et répétez aussi souvent que nécessaire à des intervalles de 7 à 10 jours
BananierCercosporioseCommencez les applications à l' apparition des premières feuilles et répétez aussi souvent que nécessaire à des intervalles de 7 à 21 jours
AvocatierAnthracnoseCommencez les applications à l' ouverture des bourgeons et répétez le traitement à des intervalles de 14j ours
ManguierOïdium

Les plus de l’anti-maladie polyvalent

  • Produit de biocontrôle d'origine naturelle utilisable en agriculture biologique conformément au Règlement CE 834/2007
  • Persistance d’action de 10 jours
  • Stimule les défenses naturelles de la plante
  • Limite l’installation et le développement de la flore pathogènes sur les plantes
  • Action préventive et curative
  • Large gamme d’usage : Oïdium, bactérioses, tavelure, pourriture grise, moniliose etc.
  • Faible délai avant récolte

Besoin d’aide ?

Nos agronomes répondent à toutes vos questions sur l’Anti Maladies polyvalent. Adressez nous vos questions ici. Merci de laisser vos coordonnées téléphoniques pour une réponse encore plus rapide.

Précautions d’emploi

Protégez votre peau avec des gants, des vêtements couvrants pendant toute la phase de manipulation de l'Anti-maladie polyvalent. Nous vous conseillons vivement d’utiliser des équipements de protection.

Ne préparez que la quantité de bouillie nécessaire au traitement.

Ne pas traiter par temps venté ou sur un terrain risquant un entrainement vers un point d’eau comme un ruisseau, un étang, une mare, un puits. Faites particulièrement attention à cela si le terrain est en pente.

Délai de rentrée : attendre le séchage complet de la zone traitée.

Nettoyez et rincez très soigneusement le pulvérisateur aussitôt après le traitement. L’eau de rinçage du pulvérisateur (rincé 3 fois lors de la dernière utilisation) doit être pulvérisée sur la zone traitée. Ne jamais la vider près d’un point d’eau.

Conserver le produit dans son emballage d’origine à l’abri de l’humidité et à moins de 40°C.

Réemplois de l’emballage interdit.

P101 : En cas de consultation d’un médecin, garder à disposition le récipient ou l’étiquette.

P102 : Tenir hors de portée des enfants.

P103 : Lire l’étiquette avant utilisation.

P270 : Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant ce produit.

P401 : Stocker hors gel

P501 : Éliminer le contenu/récipient dans une déchetterie ou par un organisme agrée

EUH208 Contient du  Bacillus subtilis. Peut produire une réaction allergique.

EUH401 Respectez les instructions d'utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

En cas de contact avec l’Anti-maladie Polyvalent

Conseils généraux : Si des symptômes apparaissent et persistent, consulter un médecin. Amener la victime à l'air libre.

Inhalation : Transporter la victime à l'air frais et la coucher au calme.

Contact avec la peau : Ôter immédiatement les vêtements et les chaussures contaminés. Laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et du savon.

Contact avec les yeux : En cas de contact avec les yeux, enlever les lentilles de contact et rincer immédiatement avec beaucoup d'eau, y compris sous les paupières, pendant au moins 15 minutes.

Ingestion : Rincer la bouche et faire boire de l'eau par petites gorgées. NE PAS faire vomir sauf sur instructions d'un médecin ou d'un centre antipoison.

En cas d’urgence, appelez le 15 ou le centre anti-poisons (04 72 11 69 11)

Pavé réglementaire

Nom homologué : TEXIO WP

N° d'AMM : 2110040 Emploi autorisé dans les jardins

Détenteur de l’AMM : SBM Développement SAS (69)

Composition : 156,7 g/kg de Bacillus subtilis str QST 713 (15,7% m/m)

Formulation : Poudre mouillable WP

Type de traitement : Fongicide par traitement des parties aériennes

INSECTÖSPHERE SAS est agrée à distribuer à des utilisateurs non professionnels des produits phytopharmaceutiques. N° d'agrément : 0100009.

 Avis

Soyez le premier à donner votre avis !