Anthracnose

L'anthracnose, une maladie généraliste

L'anthracnose est une maladie cryptogamique qui se développe lorsque les conditions sont très humides, généralement au printemps et à l'automne, mais aussi en périodes estivales après des orages importants.

Elle s'attaque à un grand nombre de plantes mais n'est pas due au même champignon selon les espèces végétales attaquées. On relève ainsi différentes moisissures impliquées dans l'apparition de l'anthracnose avec entre autre des champignons du genre Ascochyta, Apiognomonia, BlumeriellaCercisColletotrichumDiscula, Elsinoë, Gloeosporium, Glomerella, Gnomonia, Microdochium, Pseudopeziza ... 

Les symptômes demeurent généralement proches d'une espèce botanique à une autre. 

Les plantes sensibles à l'anthracnose

De nombreuses plantes peuvent être attaquées par l'anthracnose.

Parmi celles ci on retrouve beaucoup de plantes potagères à l'instar de :

Les petits fruitiers y sont également très sensibles. On peut notamment citer les fraisiers, les framboisiers, les groseillers ou encore la vigne.

Les arbres fruitiers ne sont pas en reste avec notamment une sensibilité accrue chez les noyers, les amandiers ou les cerisiers. Chez ces derniers, l'anthracnose est également nommée cylindrosporiose ou maladie des taches rouges.

Les plantes vertes ou a fleurs comme les ficus, les crotons, les cyclamens, les rosiers et les hortensias peuvent également être touchées.

Certaines espèces d'arbustes et d'arbres d'ornement sont sensibles à l'anthracnose, c'est notamment le cas pour l'arbre de Judée, le saule, le cornouiller, les érables, les platanes et les chênes.

L'anthracnose s'attaque à certaines cultures exotiques comme les agrumes ou les avocatiers.

Deux gousses de pois indemnes d'anthracnose

L'anthracnose et ses dégâts chez les plantes

Symptômes généraux de l'anthracnose

L'anthracnose se manifeste généralement par des taches brunes ou grises sur le feuillage ou les tiges et par l'apparition d'une cavité noir sur les fruits. Cette maladie est rarement grave mais peut conduire à une défoliation totale des plantes attaquées et à une destruction de la récolte

Les symptômes pour chaque plante sensible sont décrits ci dessous. 

L'anthracnose sur les légumes

Sur cucurbitacées, la nuile rouge macule les feuilles de taches brunes qui finissent par se nécroser. Les fruits touchés présentent des taches circulaires sombres rondes et qui se creusent avec le temps.

Sur épinards, les feuilles deviennent translucides par endroit et finissent par se nécroser.  

Sur laitues, des taches rondes jaunes se forment au niveau du feuillage puis se nécrosent avant que la feuille attaquée ne tombe. 

Les jeunes plantules de pois peuvent fondre quelques temps après la germination sous l’action de nécroses brunes ou pourpres au niveau du collet. Leurs feuilles peuvent se couvrir de taches brunes de différentes tailles.

Les symptômes de l'anthracnose sur les plantes vertes et les plantes ornementales

Les cyclamens voient leurs boutons floraux avorter et les pédoncules, lorsqu’ils sont contaminés, rompent sous le poids des fleurs. Les pétales sont maculés de traces brunâtres

Les crotons voient leurs feuilles maculées de taches grises ou jaunes bientôt surmontées de spores en formes de petites pustules roses

Les feuilles des ficus se couvrent de taches brunâtres auréolées de jaune et surmontées de pustules noirâtres. Le développement de ces symptômes se fait de manière concentrique

Les feuilles du rosier sont grêlées de taches grisâtres avec un halo extérieur sombre.

Les dégâts de l'anthracnose sur les petits fruits

Sur groseillers l’anthracnose macule le feuillage et les fruits de petites taches brunâtres. La maladie a tendance à se développer sur toute l'épaisseur de la feuille pour finir par la traverser et à la percer au niveau du limbe inférieur. Les parties atteintes finissent par se dessécher et à tomber prématurément

Sur fraisier, les fruits voient s’étendre une tache rosée puis brune rendant la fraise impropre à la consommation et l’empêchant de murir. Le fruit se creuse comme si son extrémité avait été enfoncée avec le doigt. 

Les tiges des framboisiers présentent des taches sombres et rondes

Sur la vigne, l'anthracnose entraine une brulure des extrémités des rameaux et créé des chancres violacés et sombres sur les les bois. Elle induit aussi un dessèchement et un noircissement des baies.

L'anthracnose et les arbres fruitiers

Sur cerisier, les faces supérieures des feuilles se maculent de marques circulaires rougeâtres ou violettes qui finissent par virer au noir. Le dessous des feuilles est lui aussi atteint et abrite les organes de reproduction du champignon. Les feuilles fortement infestées par la cylindrosporiose, peuvent tomber prématurément. Les premières attaques ont lieu à partir de la mi mai

Sur les noyers, l’anthracnose peut être confondue avec la bactériose. Son développement a lieu principalement lors des périodes estivales et laisse des taches brunâtres avec un centre plus clair sur le feuillage, les bourgeons ou le brou sans jamais atteindre la coquille ou gâter le cerneau. Le brou demeure attaché à la coque.  Les variétés Corne, Lara, Mayette et Morbot y sont particulièrement sensibles. 

Sur les amandiers, l'anthracnose marque les fruits de quelques pustules jaunes puis grises. Celles ci se creuseront et entraineront une sécrétion importante de gommose

Les symptômes de l'anthracnose sur les arbres d'ornement

Les feuilles du platane sont maculées de nécroses grises à brunes le long des nervures et des petits chancres apparaissent à la jonction des feuilles infestées avec les rameaux. Les feuilles attaquées tombent prématurément.

Des taches similaires de couleur brunes ou pourpres apparaissent sur les feuilles du tilleul. Une attaque sévère peut entrainer une défoliation totale de l’arbre

L'anthracnose sur les cultures exotiques

Sur agrumes, elle noircit les feuilles et les rends molles.

Les bordures des feuilles des avocatiers prennent une teinte brune puis noire tandis que les jeunes avocats se nécrosent avant maturité.

Les feuilles des manguiers voient apparaitre des lésions brunes aux contours irréguliers qui finissent par noircir avec le développement de la plante.  

Prévenir l'apparition de l'anthracnose

L'anthracnose est favorisée par des conditions humides et sa température de développement est généralement aux alentour de 16 à 20 °C selon les souches de champignons incriminés. 

Afin de prévenir cette maladie, il convient d'éviter les excès d'humidité par différentes opérations culturales. Ainsi il convient  de :

  • Semer les graines sur un sol réessuyé et réchauffé
  • Ne pas planter trop dense les légumes ou les fleurs
  • Tailler régulièrement les arbres pour favoriser le séchage du feuillage
  • Aérer les serres et abris en conditions humides ou après un tour d'irrigation

De même, il est important de ne pas mouiller le feuillage et les fruits lors des arrosages.

Pour les plantes d'intérieur, évitez les trop grands écarts de températures.

La maladie pouvant se transmettre par les graines, il est recommandé d'utiliser des semences certifiées ou à défaut de sélectionner les plants reproducteurs en prenant en compte leur bon état sanitaire. Respectez également les principes de la rotation des cultures en suivant à la lettre les rythmes de retour préconisés.

Quand cela est possible, choisissez des variétés peu sensibles à l'anthracnose (un bon exemple est le platane Platanus orientalis digita).

Enfin, ramassez l'ensemble des organes attaqués et brulez les. Si cela n'est pas possible, emmenez les à la déchèterie.

Attention au compostage, la température doit monter au delà de 65°C pour éliminer la majeure partie des champignons pathogènes responsables de l'anthracnose.

Les traitement naturels et bio contre l'anthracnose

Il n'y a que peu de traitements autorisés pour lutter contre l'anthracnose, d'où l'importance de respecter les mesures prophylactiques.

La solution la plus intéressante demeure être la stimulation des défenses naturelles des plantes. Pour cela vous pouvez appliquer du chitosan tous les 15 jours sur vos petits fruits, vos légumes et les plantes ornementales. Cela réduira l'intensité des attaques et limitera les symptômes

La prêle est un anti maladie naturel. Elle permet de lutter contre l'anthracnose du fraisier ou l'anthracnose des plantes d'intérieur en pulvérisant régulièrement une décoction sur les parties aériennes des plantes. Pour de meilleurs résultats, appliquez cette préparation à titre préventif. Renouvelez le traitement tous les 15 jours en ne dépassant pas 8 applications. 

Deux seuls traitements biologiques sont homologués contre l'anthracnose mais ont des usages très restreints.

 Le premier est l'anti maladie polyvalent à base de la bactérie bénéfique Bacillus subtilis. En revanche son utilisation reste limitée au seuls cultures d'avocatiers … Le deuxième est la solution Bordelaise à base de cuivre pour lutter contre l'anthracnose du noisetier. Toutefois, souvenez vous que le cuivre est un élément chimique qui fait partie de la famille des métaux lourds. Il est durablement stocké dans la terre et bloque la vie microbienne des sols. Il reste donc à utiliser avec la plus grande des parcimonies

Il y a 3 produits.

Affichage 1-3 de 3 article(s)