Laitue bio

Les laitues, des salades variées !

Les laitues (Lactuta sativa) sont des plantes herbacées appartenant à la famille des Astéracées. Cette famille regroupe entre autres : les pissenlits, les marguerites, les tournesols et bien d’autres encore ! L’origine de son nom provient du Latin Lactuta, qui caractérise le latex blanc qui sort des feuilles lorsqu’on les coupe.

Au cours de sa croissance, la laitue connait une phase de développement végétatif avec la formation d’une rosette de feuilles ou d’une pomme compacte. Puis, dans un second temps, la tige principale de la laitue pousse rapidement en hauteur et des fleurs apparaissent. Ce phénomène s’appelle la montaison et a généralement lieu en période estivale

On distingue plusieurs grands groupes de laitues, avec des caractéristiques bien précises :

Les laitues batavia

Elle se caractérise par des feuilles croquantes et gaufrées, qui forment un cœur plutôt aplati. C’est dans ce groupe que l’on trouve les batavias européennes avec par exemple la Rouge grenobloise ou la Carmen et les batavias américaines avec les laitues iceberg.

Les laitues pommées sont les salades les plus connues et appréciées de nos régions.

Les laitues beurres ou laitues pommées

Ce sont les salades les plus connues, elles forment un cœur compact. Les feuilles sont lisses ou peu cloquées. Il existe de nombreuses variétés, comme par exemple la Reine de Mai, Merveille des 4 saisons, Gloire de Nantes, Valdor

La culture de la laitue romaine est cantonnée au Sud de la France.

Les laitues romaines

Elles se caractérisent par des feuilles oblongues ayant une grosse nervure centrale croquante. Elles sont majoritairement cultivées dans le Sud de la France. Les variétés les plus connues sont la laitue romaine des melons et la laitue romaine grasse de Morges.

Les laitues Lollo et salades feuilles de chênes font parties des laitues à couper.

Les laitues à couper

Ce sont des laitues qui ne forment pas de cœur mais un bouquet de feuilles. C’est le cas de la laitue feuille de chêne, les laitues Lollo et divers mescluns.

Il existe également une autre variété de laitue : la laitue asperge. C’est la tige renflée qui est consommée, cuite à la manière des asperges. C’est un légume couramment utilisé en Asie.

Historique de la culture de la laitue

Les premières traces de cultures de laitues sont relativement ancienne. Elles auraient été cultivées dans le bassin méditerranéen, l’Europe et l’Asie dès le début de l’Antiquité.

Les laitues, des salades santé toute l’année !

La salade est un légume feuille riche en minéraux.

La laitue est essentiellement connue et utilisée pour confectionner de délicieuses salades. Mais on peut également la consommer braisée ou bien cuite dans des jardinières de légumes. C’est un légume feuille très apprécié qui peut être consommé toute l’année !

La laitue est faiblement calorique et très riche en eau. Consommée en entrée, elle réduit la sensation de faim et permet une assimilation plus lente des nutriments. Elle est également riche en minéraux tels que le sélénium et le fer. C'est une source importante de vitamine B9.

Comment faire pousser les salades au jardin ?

Les laitues sont assez peu exigeantes et suivant les variétés, elles peuvent être cultivées toute l’année et sous tous les climats.

Les conditions de culture varient d’une variété à une autre. Certaines sont adaptées pour la culture d'hiver et ne craignent pas le gel, c’est le cas de la laitue Valdor. D’autres pour la culture d’été car elles sont résistantes à la montaison, c’est le cas de la laitue Merveille des 4 saisons.

En entretien, elles nécessitent seulement d’être désherbées régulièrement, arrosées en cas de périodes de sécheresse et elles ont besoin d’être protégées des limaces. Un paillage est recommandé sous les climats chauds et secs.

Culture de la laitue au potager

Quelles sont les plantes à associer aux salades ?

La laitue est une plante qui s’associe avec la majorité des plantes potagères. Il est conseillé de l’implanter avec des légumes à croissance lente (tomates, aubergines), elle permet ainsi de couvrir le sol le temps que les autres plantes se développent.  

Nous vous avons listé les principales :

Les laitues s'entendent bien avec les légumineuses.

L’association laitues et fèves / haricots / pois

Vous pouvez planter sur une plate-bande de culture 2 rangs de haricots (ou autre légumineuse) au centre et 2 rangs de salades sur les bordures. Les salades profiteront de l’azote des légumineuses et d’une ombre partielle.

Une association de culture bénéfique au jardin : les choux et salades !

L’association laitues et choux

Les choux ont une croissance lente, vous pouvez donc planter des salades autour. Elles profiteront de l’espace disponible et seront récoltées avant que les choux occupent plus d’espace.

Quelles sont les associations à éviter pour cultiver les laitues ?

Les salades s’accordent avec tous les légumes, il n’existe pas d’associations de culture défavorables les concernant.

Comment produire ses propres graines de laitues ?

Produire ses propres graines de salades est accessible à tous. Pour conserver la pureté variétale et ne pas avoir d’hybridation, faite vos semences avec une seule variété chaque année ou bien laissez une distance de 50 m entre 2 variétés.

Les laitues sont pollinisées par les abeilles.

Culture et sélection des laitues

Faites un semis direct de salades en pleine terre, afin de sélectionner celles qui auront un beau développement racinaire.

  • Pour les salades de printemps : Semez dès le mois de Mars
  • Pour les salades d’été : semez au mois d’Avril.

Une fois que les laitues atteignent leur taille définitive, ne laissez qu’un plant tous les 30 cm en veillant à sélectionner les plus beaux et ceux ne présentant pas de maladie. Mettez un petit repère à côté pour ne pas les ramasser (tuteur ou autre).

Les graines de laitues ont une petite soie blanche, comme les pissenlit.

La montaison aura lieu durant l’été. La tige florale va apparaître et donner naissance à de petites fleurs jaunes (qui sont mellifères et attirent de nombreuses abeilles solitaires). Le plant de salade va ensuite sécher et les graines vont mûrir.

Récolte des graines de laitues

A la fin de l’été, les graines arborent une petite aigrette blanche (comme les pissenlits), elles sont prêtes à être transportées par le vent ! C’est le moment de les récolter !

Par temps sec, coupez le pied de laitue avec un sécateur et frappez les tiges florales contre les parois d’un grand récipient.

Tri et conservation des semences de laitues

Frottez les graines entre elles à la main afin de les détacher de leurs aigrettes. Vous pouvez ensuite les passer au tamis afin de les séparer des débris végétaux.

Laissez-les sécher quelques jours à l’air libre avant de les mettre en sachet. Il est ensuite fortement recommandé de passer le sachet quelques jours au congélateur afin d’éliminer certains insectes qui se nourrissent de graines de salades.

Dans un endroit frais et sec, vos semences de laitues peuvent se conserver 4 ou 5 ans.

Les maladies et parasites des laitues

La laitue est une plante assez sensible aux maladies du pourrissement et aux limaces.

Les maladies les plus fréquentes des laitues

  • La fonte des semis : Les racines pourrissent et les jeunes plantules flétrissent puis meurent. Cette maladie est fréquente sur les semis sous serre ou en terrain trop humide. Vous pouvez limiter ce phénomène en mélangeant du biochar à la terre de plantation.
  • Les pourritures grises ou rhizoctone brun : c’est une maladie provoquée par un champignon. Il attaque les feuilles de laitue à leur base et au collet. Pour l’éviter, respectez les périodes de plantation des différentes variétés et évitez l’excès d’humidité. On peut noter que les variétés pommées sont plus sensibles.
  • Nécrose du bord des feuilles : Les extrémités des feuilles de laitues brunissent et flétrissent. Ce symptôme est provoqué par un excès d’azote et d’humidité. Limitez les arrosages.

Les insectes ravageurs et autres nuisibles

Les pucerons de la laitue

Plusieurs espèces de pucerons colonisent les laitues : on peut citer le puceron vert du pêcher (Myzus persicae), le puceron de la laitue (Nasonovia ribisnigri), le puceron du cotonnier (Aphis gossypii), Puceron des feuilles de groseillier et de la laitue (Hyporomyzus lactucae) et le puceron vert et rose de la pomme de terre (Macrosiphum euphorbiae). Il existe également des pucerons qui s’attaquent aux racines des laitues. Globalement, ces pucerons sont régulés par diverses espèces de coccinelles (coccinelle des friches, coccinelle à damier et coccinelle à 7 points).

Les limaces

C’est sans nul doute le ravageur le plus connu et le plus problématique des laitues. Les jeunes plantules sont décimés, ce qui peut réduire à néant une récolte de salades. Il existe plusieurs solutions pour limiter la prolifération des limaces : les nématodes Ph et les granules de phosphate ferrique.

Les vers blancs ou larves de hannetons

Des plants de salades coupés au collet ou qui flétrissent brutalement ? Il s’agit sûrement de vers blancs ou larves de hannetons. Vous pouvez lutter contre eux en effectuant un traitement aux nématodes anti-vers blancs.

La louvette attaque le collet des laitues

La petite hépiale du houblon

La petite hépiale du houblon ou louvette est un papillon nocturne dont la chenille s’attaque aux racines de la laitue. Les plants de laitues flétrissent et les racines sont sectionnées. Pour lutter contre la petite hépiale, un traitement aux nématodes Hb est redoutable.

Les salades peuvent être attaquées par des noctuelles terricoles

Les noctuelles terricoles

Ce sont des chenilles qui se nourrissent du collet de nombreuses plantes. Les jeunes laitues sont sectionnées et flétrissent. Un traitement aux nématodes Sc peut réduire une infestation.

Ooops !

Cette page n'existe pas, ou à été déplacée
Faites une recherche sur notre site :

Votre expert en lutte biologique