Nichoir pour mésanges bleues en bois brut - trou d'envol 2,8 cm

1 note(s)1 avis 5/5
Consulter les avis
Produit fabriqué en France Ce produit se conserve longtemps

Nichoir à oiseaux en bois brut issu des forêts vosgiennes. Il a été fabriqué par un jeune artisan à moins de 20 km du lieu de coupe du bois. Son trou d'envol de 2,8 cm le rend particulièrement apprécié des petits passereaux comme les mésanges bleues, les mésanges nonnettes, les mésanges noires

Voir aussi le nichoir pour mésanges (trou d'envol 3,2 cm)

Voir tous nos nichoirs à oiseaux

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

Prix
34,50 €

Sur ce produit :
Livraison offerte dès 80€ d'achats
et sur de nombreux produits

Ce nichoir à oiseaux convient à de nombreuses espèces de petits passereaux. Nous nous intéresserons ici à la plus emblématique de nos jardins : la mésange bleue.

La mésange bleue

La mésange bleue est un petit passereau coloré très présent au jardin

Caractéristiques de la mésange bleue

Avec sa calotte bleue, ses joues blanches et son ventre jaune, la mésange bleue (Cyanistes caeruleus) ne peut pas être confondue avec un autre oiseau. Le mâle se distingue de la femelle par une teinte bleue beaucoup plus marquée, surtout au niveau de sa calotte.

Contrairement à sa cousine la mésange charbonnière, la mésange bleue est relativement petite (12 à 14 cm d'envergure) et ne pèse que 9 à 12 g. Elle peut vivre jusqu'à 14 ans.

Son environnement idéal

Comme bon nombre de mésanges, la mésange bleue est une espèce forestière. Son biotope idéal se constitue d'une forêt de feuillus et plus particulièrement d'une chênaie.

C'est une espèce qui s'adapte bien à différents environnements, on la retrouve ainsi dans les jardins, les bosquets, les vergers et les haies bocagères.

La mésange bleue affectionne les chênaies
En hiver la mésange bleue et la mésange charbonnière se tolèrent

Son comportement

La mésange bleue est un petit oiseau agile qui effectue de nombreuses acrobaties dans les branches à la recherche de proies. Il est fréquent de la trouver, perchée, la tête en bas, en train de chercher de petits insectes dans les bourgeons ou les écorces d'arbres. Afin de ne pas entrer en concurrence avec les autres mésanges, elle affectionne essentiellement la cime des arbres.

Hors période de reproduction, la mésange est un oiseau grégaire, qui peut former de petits groupes avec d'autres oiseaux (roitelets et grimpereaux), pour chercher de la nourriture durant l'hiver. Elle devient ensuite plus territoriale lorsque la fin de l'hiver annonçant le début de la période de nidification. Le mâle défend alors farouchement l'emplacement du futur nid.

Dans nos régions la mésange bleue est sédentaire et n'effectue pas de migration.

La reproduction de la mésange bleue

La saison des amours commence dès la fin de l'hiver. Le mâle parade devant la femelle en écartant ses ailes et en lui présentant sa calotte bleue. Il lui offre également de la nourriture et lui présente une cavité pour construire le futur nid. Le choix du site de nidification se fait durant le mois d'Avril.

C'est une espèce cavernicole. Elle niche ainsi dans n'importe quelle cavité, du moment que l'entrée de celle-ci est étroite (afin d'éviter toute intrusion). Les sites généralement choisis sont des arbres creux ou des cavités dans des falaises ou des murs. Les nichoirs en bois sont eux aussi très appréciés. Le nid est construit avec différents matériaux d'origine végétale, comme de la mousse, des brindilles, des herbes sèches... L'intérieur est ensuite recouvert de crins ou de poils d'animaux.

Mésange bleue bâtissant son nid

La femelle pond 6 à 12 œufs blancs mouchetés de marron, qu'elle couve durant 15 jours. Le mâle se charge de nourrir la femelle durant cette période. Trois semaines après l'éclosion, les oisillons quittent le nid, mais ils dépendent encore des parents pendant une semaine. Il peut y avoir jusqu'à 2 nichées par an : une en avril-mai et une autre en juin.  Si vous trouvez de jeunes mésanges au sol, laissez-les, leurs parents ne sont souvent pas loin et s'occupent encore de leur progéniture.

Pour nourrir ses petits, la mésange bleue chasse de nombreuses chenilles

Son alimentation

Durant la saison de reproduction, la mésange bleue est essentiellement insectivore. Elle se nourrit et alimente ses petits avec des larves de lépidoptères (chenilles), des pucerons, des charançons et tout autre petits insectes.

Le reste de l'année, elle devient frugivore et granivore, avec une préférence toutefois pour les fruits tombés au sol, les petites baies, les pépins, les graines de tournesol, les faines… A la fin de l'hiver, elle consomme également le nectar et le pollen des saules et peupliers. 

La mésange bleue, une auxiliaire du jardin

De par son régime insectivore, la mésange bleue consomme de nombreux insectes ravageurs des arbres : 

On peut noter qu'un couple de mésange et ses petits mangent un total de 18 000 insectes par nichée !

Le nichoir à mésanges bleues

Les hôtes du nichoir pour petits passereaux

La configuration du nichoir et son diamètre d'entrée de 28 mm conviennent pour de petits passereaux comme :

La mésange bleue

La mésange nonette

La mésange noire

La mésange huppée

Nichoir à mésanges bleues en bois massif de fabrication française

Composition du nichoir

Le nichoir pour petites mésanges est constitué de 2 parties amovibles :

  • Le toit en mélèze des Vosges, essence imputrescible
  • Une structure en sapin des Vosges, avec un trou d'envol adapté aux petites mésanges

Ses caractéristiques techniques

  • Dimensions extérieures du nichoir : 27 cm x 22 cm x 15,5 cm
  • Dimensions intérieures : 22 cm x 12,5 cm x 8,5 cm
  • Épaisseur des planches : 2,5 cm pour le toit en mélèze et 2 cm pour les planches en sapin
  • Diamètre du trou d'envol : 28 mm
  • Poids : environ 1,8 kg

Attention, ces nichoirs sont de fabrication artisanale, les dimensions peuvent donc légèrement varier d'un nichoir à l'autre.

Installation du nichoir pour petites mésanges

Le choix du site pour l'installation du nichoir est primordial pour qu'il soit occupé :

  • Installez-le dans un endroit calme où il y a peu de passage. 
  • Fixez-le à une hauteur comprise entre 2 et 4 m, contre un arbre ou bien contre un mur.
  • Afin d'éviter les vents dominants, la pluie et les coups de chaud en été, orientez le nichoir à l'Est ou éventuellement Sud-Est.
  • Suspendez le nichoir avec un fil de fer grâce à son anse de fixation. Si vous l'installez sur un arbre, prenez garde à ne pas le blesser avec le fil de fer (il est conseillé de mettre de petites cales en bois entre le tronc ou la branche et le fil de fer).
  • Évitez de l'installer sur des lieux de passages fréquents afin d'écarter tout risque d'accident si le nichoir venait à tomber.

Les mésanges sont des oiseaux très territoriaux lors de leur période de reproduction. Respectez donc une distance minimale de 20 m entre deux nichoirs.

Entretenir son nichoir à oiseaux

Ce nichoir en bois massif brut n'a subi aucun traitement. En effet, l'épaisseur de ses planches, ainsi que son toit en mélèze imputrescible lui garantissent une grande durée de vie, même sans traitement du bois. Si vous souhaitez néanmoins l'imperméabiliser et augmenter sa longévité, vous pouvez appliquer une légère couche d'huile de lin sur les parois extérieures tous les 2 ou 3 ans.

Le nettoyage du nichoir s'effectue à l'automne lorsque le nid n'est plus occupé. Pour cela, ôtez le toit et enlevez les restes de l'ancien nid, ainsi que et les différents débris qui auraient pu s'accumuler dans le fond.

Anse de fixation du nichoir à mésanges bleues
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Période d'installation
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Période de colonisation par les mésanges
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Les avantages du nichoir en bois massif

  • Fabrication artisanale par un jeune artisan français
  • Bois issu de forêts vosgiennes gérées durablement (certifié PEFC)
  • Peu de transport : l'atelier est situé à moins de 20 km du lieu de coupe et de transformation du bois
  • Grande durée de vie grâce à son toit en mélèze et l'épaisseur de ses planches
  • Le bois n'a subi aucun traitement, ceci pour le respect de l'environnement et des oiseaux

Comment favoriser les mésanges bleues au jardin ?

En protégeant les lieux propices à la nidification

N'hésitez pas à laisser de vieux arbres creux sur votre terrain. Ce sont des sites privilégiés pour la nidification. A défaut, vous pouvez aussi installer des nichoirs en bois.

En diversifiant les sources de nourriture

Les mésanges bleues sont de grandes consommatrices de chenilles. N'hésitez pas à installer des haies champêtres, des chênes, des pommiers ainsi que d'autres fruitiers qui hébergent de nombreuses proies.

En les nourrissant durant la saison froide

Les oiseaux se débrouillent très bien sans notre aide si leur habitat présente une belle biodiversité. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez aider les mésanges à passer l'hiver en leur fournissant des graines riches en lipides comme celles du tournesol, mais aussi des noix ou encore des fruits.

En installant un abreuvoir pour oiseau

L'eau est indispensable aux oiseaux. Un abreuvoir sera donc très vite fréquenté durant les périodes de canicule.
 Avis
Par le  14 Sept. 2020 (Nichoir pour mésanges bleues en bois brut - trou d'envol 2,8 cm) :
(5/5

Très beau nichoir

Le nichoir est de très bonne qualité et j'espère ravira les mésanges bleues du jardin. Le toit enlevable facilite le nettoyage entre 2 saisons