Nématodes contre les ravageurs des palmiers

Nématodes contre le papillon palmivore et le charançon du palmier
  • Nématodes contre le papillon palmivore et le charançon du palmier
Utilisable en agriculture biologique

S. carpocapsae est un nématode naturellement présent en France. Il s’attaque aux chenilles du papillon palmivore ainsi qu'au charançon rouge qui déciment les palmiers et dattiers.

Si vous possédez un palmier infesté, la loi vous impose de le traiter ! 

Ce nématode est largement préconisé du fait de sa grande efficacité et de son innocuité envers l'homme et l'environnement.

Voir tous les traitements contre les ravageurs des palmiers

Voir la description détaillée
Conditionnement
Quantité
Disponible

Prix
19,50 €

Sur ce produit :
Livraison offerte dès 60€ d'achats
Infos livraison
La livraison des Nématodes
Délais de préparation

Chez INSECTÖSPHERE, nous faisons de la qualité et de la rapidité d’expédition nos priorités. Pour les nématodes, le délai de traitement moyen de vos commandes est d’environ un jour.

Attention toutefois, certaines espèces peuvent être un peu plus longues à obtenir, notamment les nématodes PH anti limaces et les nématodes SK.
Celles-ci sont commandées le jeudi et expédiées de nos locaux le mardi suivant.

Transporteurs
Chronopost Express en point relais

Le meilleur transporteur, donnant le plus de souplesse.

Expédition du Lundi au Jeudi, livraison en point retrait dans les 24 h suivant l’expédition.


Colissimo

Expédition du Lundi au mercredi, livraison à votre domicile sous 48h à compter de la date d’expédition.

Attention en été, les boites aux lettres peuvent être très chaudes !


2 shop en point relais

Expédition du Lundi au mercredi.

Peu conseillée pour les nématodes, surtout si vous vous situez loin de la région lyonnaise. Livraison sous 2 à 3 jours.


Lettre suivie

Nous vous déconseillons ce mode de transport, les nématodes voyagent à vos risques et périls.

Aucun recours possible en cas de mortalité ou de problème de livraison.

Le pack réfrigéré : votre garantie pour le vivant

Nous garantissons la qualité de nos nématodes pour une livraison en J+2 pour les transporteurs Chronopost express et Colissimo domicile.

Description Nématodes contre les ravageurs des palmiers

Les 2 grands ravageurs du palmier

Les palmiers sont victimes de deux ravageurs d’importance à savoir le papillon palmivore et le charançon rouge du palmier. Ces organismes exotiques ont été introduits en France au début des années 2000 et se sont très bien acclimatés au milieu méditerranéen. Son aire de répartition tend désormais à s’étendre de plus en plus.

Biologie des Papillons palmivores

Le Papillon palmivore (Paysandisia archon), ou Sphinx du palmier, est originaire d’Amérique du Sud.  L’adulte fait 10 cm d’envergure. Ses ailes antérieures sont brunes et les postérieures sont orangées avec des marques noires et blanches. Les femelles pondent une dizaine d’œufs à la base des feuilles du palmier. Les chenilles, blanches et très charnues, mesurent 10 cm de long environ. Elles se nourrissent des tiges et des troncs des palmiers durant un ou deux ans avant de construire au mois de mars un cocon avec des fibres du palmier. Les papillons émergent de juin à septembre et s’accouplent au cours de cette période puis pondent sur les palmiers.

La présence d’exuvies, de chrysalides ou de sciures brunes en paquet sur le tronc du palmier (stipe) ou à terre peuvent vous indiquer que votre palmier est infesté par des chenilles de papillon palmivore. Il en est de même lorsque les jeunes feuilles sont grignotées, que la couronne de l’arbre se nanifie ou que le tronc du palmier se déforme et pousse tordu.

Le papillon palmivore semble se propager dans toutes les régions de France. 

Biologie des Charançons rouges du palmier

Le charançon rouge du palmier peut être éliminé grâce à un traitement naturel et bio : les nématodes Sc
Les palmiers Phoenix sont sensibles aux attaques du charançon rouge du palmier

Originaire d’Asie du Sud-Est, le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) est un ravageur d’importance des palmiers et des dattiers. Il pénètre généralement ces arbres via des blessures comme les plaies de taille, d’où l’importance d’appliquer du mastic à cicatriser sur chaque blessure. Possédant un corps orange maculé de taches noires, l’adulte mesure environ 3 cm de long et peut vivre 4 mois. Les femelles peuvent pondre au cours de leur vie entre 100 et 300 œufs principalement au printemps et en automne. Les œufs ont la forme d’un grain de riz. 

Les larves qui en résultent sont très dodues et arborent une couleur jaunâtre, à l’exception de leur tête qui est brune.

Tout au long de leur développement (entre 4 et 9 mois selon les saisons), elles se nourrissent du palmier en dévorant tout d’abord les jeunes palmes avant de migrer vers le cœur de l’arbre et d'y creuser de nombreuses galeries. Cela conduit à une destruction des vaisseaux conducteurs de sève et à un développement important de pourritures. Par la suite, les larves vont au bord du tronc du palmier (le stipe) ou à la base des palmes afin de fabriquer un cocon pour initier leur transformation en adulte. De nombreuses générations peuvent se succéder tout au long de l’année.

Le charançon rouge apprécie particulièrement les arbres en croissance comme les dattiers qu'il attaquera depuis la base et jusqu'à 1,50 m de hauteur. Cela s’accompagne généralement de suintements bruns et visqueux. Sur les autres espèces de palmiers, on constate la présence de charançons rouges grâce au jaunissement et au dessèchement des palmes mais également grâce à la présence de morsures accompagnées d’amas de fibres broyées ou à un dépérissement du sommet du palmier. Si ces symptômes sont observés, l'arbre est déjà fortement attaqué.

Ce ravageur est un véritable « fléau » dans la mesure où les premiers symptômes apparaissent bien après le début de l'infestation. Si rien n’est fait, le palmier attaqué va perdre la totalité de ses palmes puis son tronc va pourrir entraînant la mort de l’arbre entre 2 et 5 ans selon l’intensité de l’infestation.

Attention aux palmiers ravagés par le charançon rouge : le tronc étant creusé d’innombrables galeries, il risque à tout moment de s’effondrer sous son propre poids ou bien avec la première rafle de vent.

Il convient donc de prendre les mesures nécessaires conformément à la législation en vigueur afin, d’une part, de sécuriser la zone aux alentours du palmier, et d’autre part, de limiter tout risque de dissémination du charançon rouge.

Cette espèce est principalement rencontrée sur le littoral méditerranéen et en Corse. 

Leur parasite naturel : le nématode Steinernema carpocapsae anti papillons palmivores et charançons rouges du palmier

Biologie du nématode Steinernema carpocapsae

Les nématodes entomopathogènes Sc permettent de lutter contre les papillons palmivores et charançons rouges du palmier.

Steinernema carpocapsae est un nématode (vers microscopique) qu’on retrouve naturellement dans les sols français. Il s’attaque entre autres aux chenilles du papillon palmivore ainsi qu'aux larves et aux adultes du charançon rouge du palmier. Le nématode s’introduit à l’intérieur de ces insectes en passant par leurs voies naturelles avant de libérer une bactérie symbiotique. Celle-ci va dégrader leurs tissus en nutriments qui serviront au développement et à la reproduction des nématodes. Il en découle une immobilisation rapide des insectes et une mort de l’hôte au bout de deux à trois jours.

Steinernema carpocapsae est commercialisé sous forme d’une poudre mouillable. Les nématodes et les coformulants de cette poudre ne présentent aucun risque pour la santé humaine ou celle de vos animaux et sont respectueux de l’environnement.

NB : Steinernema carpocapsae peut également être utilisé pour lutter contre les capnodes du pêcher  ainsi que contre les vers gris et les courtilières.

Sur quelles cultures appliquer S. carpocapsae ?

Appliquez ce nématode sur les palmiers et dattiers infestés par des papillons palmivores ou des charançons rouges. Vous pouvez également appliquer ce produit en préventif. En effet, lorsque l’on remarque les premiers symptômes sur un palmier, l’arbre a déjà subi de lourds dégâts. 

Stockage et conservation des nématodes Sc

Appliquez les nématodes le plus rapidement possible après leur réception. Conservez-les à l’obscurité dans un réfrigérateur entre 4 et 10°C. Ne les congelez pas et ne les exposez pas à des températures supérieures à 30°C. Prenez garde à ne pas dépasser la date d’expiration, l’efficacité du traitement en serait considérablement réduite.

A noter : Les nématodes sont des organismes vivants ayant une conservation limitée dans le temps (2 à 6 semaines). Il faut donc s'assurer que les températures et la période de traitement soient optimales avant de commander.

Conditions d’utilisation requises

Pour appliquer les nématodes, la température doit être comprise entre 14 et 30°C durant les 3 heures qui suivent le traitement. Veillez à ce que la surface de la plante soit humide avant application. Pulvérisez de l’eau ou bien arroser la zone à traiter. La lumière du soleil est très néfaste pour les nématodes, traitez de préférence le soir ou si possible par temps couvert.

Certains insecticides chimiques ont un impact négatif sur S. carpocapsae. Si vous utilisez ce genre de produits, appliquez les nématodes au minimum 3 jours avant ou deux semaines après des traitements chimiques. Pour plus de renseignements contactez-nous.

Dosage des nématodes contre les ravageurs du palmier

La dose de nématodes à apporter va dépendre de la taille du stipe du palmier. Ainsi veillez à respecter une dose minimale de :

  • 8 millions de nématodes pour 1 palmier de moins de 1 m
  • 12 millions de nématodes pour 1 palmier de moins de 2,5 m
  • 25 millions de nématodes pour 1 palmier de plus de 2,5 m 

Pour les palmiers avec plusieurs stipes (comme les chamérops), faîtes la somme de leur taille pour calculer la dose nécessaire

Période de traitement

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Charançon rouge du palmier
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Papillon palmivore
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Application des nématodes anti ravageurs du palmier

Les nématodes peuvent être appliqués avec un pulvérisateur ou bien par aspersion avec un arrosoir.

Application des nématodes à l'arrosoir (pour de petits palmiers de type chamérops)

  • Avant de commencer le traitement, arrosez copieusement le cœur et le stipe du palmier.
  • Suivant le tableau de dosage ci-dessus, estimez ou calculez le nombre d’arrosoirs nécessaires pour traiter vos palmiers.
  • Diluez l’intégralité du sachet de nématodes dans un seau dont le volume d’eau est connu (Entre 3 et 10L). Utilisez de l’eau tempérée (entre 14 et 20°C). Mélangez bien, puis laissez reposer 5 minutes.
  • Cette solution de nématodes concentrée sera ensuite répartie dans les différents arrosoirs nécessaires pour traiter l’ensemble des palmiers. Il faut donc connaître le volume de solution de nématodes à prélever et à mettre dans un arrosoir. Pour cela, divisez le volume de la solution de nématodes concentrée par le nombre d’arrosoirs estimés précédemment pour traiter l’ensemble des palmiers. 
  • Mélangez bien la solution de nématodes du seau, et prélevez le volume calculé précédemment puis versez le dans votre arrosoir. Complétez avec de l’eau.
  • Bien mélangez et traitez immédiatement. Veillez à agiter continuellement le contenu de l’arrosoir tout au long du traitement. Traitez le cœur du palmier, le tronc et essayer de faire pénétrer dans les galeries creusées par les vers.
  • Une fois ce premier arrosoir vidé, retournez prélever de la solution de nématodes du seau après l’avoir bien mélangée, puis, compléter de nouveau votre arrosoir avec de l’eau. Bien mélangez et traitez immédiatement. Renouvelez cette opération jusqu’à épuisement de la solution de nématodes contenues dans le sceau.
  • Une fois terminé, rincez le matériel à l’eau claire.
Il est possible de traiter ses palmiers à l'arrosoir
Le traitement à l'arrosoir est idéal pour les palmiers dont le coeur se situe à moins d'un mètre.
Exemple d'application des nématodes à l'arrosoir :

Vous disposez de 3 petits chamérops dont le stipe est inférieur à 1 m de hauteur.

  • Détermination de la dose de nématodes : D’après le tableau des doses, il vaut faut 8 millions de nématodes par palmier, soit un sachet de 25 millions pour traiter les 3 palmiers.
  • Estimation du nombre d’arrosoirs pour traiter les 3 palmiers : Les 25 millions de nématodes doivent être appliqués avec un volume de 15L d’eau minimum (voir tableau des doses). Il vous faut donc 3 arrosoirs de 5 L pour traiter l’ensemble de vos 3 palmiers (1 arrosoir par palmier).
  • Préparation de la solution concentrée de nématodes : Diluez ensuite l’intégralité du sachet dans un seau d’eau tempéré de 3 L d’eau. Bien mélangez et laissez reposer 5 minutes.
  • Préparation de la solution diluée pour traiter les palmiers : Précédemment, vous avez déterminé qu’il vous fallait 3 arrosoirs pour traiter vos palmiers. Prélevez donc 1 L de solution concentré (ce volume correspond au 3 L de solution concentré divisé par 3 arrosoirs). Après avoir bien mélangé, versez ces 1 L de solution concentrée dans un arrosoir et compléter jusqu’à atteindre un volume total de 5 L.
  • Traitement : Mélangez bien, puis traitez immédiatement un palmier. Répétez cette opération 2 fois afin de traiter les 2 autres palmiers. 

Application des nématodes au pulvériseur (pour de grands palmiers)

  • Avant de commencer le traitement, arrosez copieusement le cœur et le stipe du palmier.
  • Equipez-vous d’un masque, de lunettes et de gants de protection. 
  • Veillez avant toute chose à ce que les buses mesurent plus de 0,8 mm de diamètre et que la pression n’excède pas 5 bar. Avant application rincez votre pulvérisateur et retirez tous les filtres à l'intérieur du réservoir et avant les buses.
  • Estimez ou calculez le nombre de pulvérisateurs nécessaires pour traiter vos palmiers.
  • Diluez l’intégralité du sachet de nématodes dans un seau dont le volume d’eau est connu (Entre 3 et 10L). Utilisez de l’eau tempérée (entre 14 et 20°C). Mélangez bien, puis laissez reposer 5 minutes.
  • Cette solution de nématodes concentrée sera ensuite répartie dans les différents pulvérisateurs nécessaires pour traiter l’ensemble des palmiers. Il faut donc connaître le volume de solution de nématodes à prélever et à mettre dans un pulvérisateur. Pour cela, divisez le volume de la solution de nématodes concentrée par le nombre de pulvérisateurs estimés précédemment pour traiter l’ensemble des palmiers. 
  • Mélangez bien la solution de nématodes du seau. Prélevez le volume calculé précédemment puis versez le dans votre pulvérisateur. Complétez avec de l’eau. Ajoutez un adjuvant si vous le souhaitez.
  • Bien mélangez et traitez immédiatement. Veillez à agiter continuellement le contenu du pulvérisateur tout au long du traitement. Traitez le cœur du palmier, le tronc et essayer de faire pénétrer dans les galeries creusées par les vers.
  • Une fois ce premier pulvérisateur vidé, retournez prélever de la solution de nématodes du seau après l’avoir bien mélangée, puis, compléter de nouveau votre pulvérisateur avec de l’eau. Bien mélangez et traitez immédiatement. Renouvelez cette opération jusqu’à épuisement de la solution de nématodes contenues dans le sceau.
  • Une fois terminé, rincez le matériel à l’eau claire.
Exemple d'application des nématodes au pulérisateur :

Vous avez dans votre jardin 2 palmiers Trachycarpus de plus de 2,5 m de haut. Vous possédez également un seau et un pulvérisateur de 5 L.

Détermination de la dose de nématodes : D’après le tableau des doses, il vaut faut 25 millions de nématodes par palmier, soit un sachet de 50 millions pour traiter les 2 palmiers.

Estimation du nombre de pulvérisateurs pour traiter les 2 palmiers : Les 50 millions de nématodes doivent être appliqués avec un volume de 30 L d’eau minimum (voir tableau des doses). Il vous faut donc 6 pulvérisateurs de 5 L pour traiter les 2 palmiers (3 pulvérisateurs par palmier).

Préparation de la solution concentrée de nématodes : Diluez ensuite l’intégralité du sachet dans un seau d’eau tempéré de 6 L d’eau. Bien mélangez et laissez reposer 5 minutes.

Préparation de la solution diluée pour traiter les palmiers : Précédemment, vous avez déterminé qu’il vous fallait 6 pulvérisateurs pour traiter vos palmiers. Prélevez donc 1 L de solution concentré (ce volume correspond au 6 L de solution concentrée, divisé par 6 pulvérisateurs). Après avoir bien mélangé, versez ces 1 L de solution concentrée dans un arrosoir et compléter jusqu’à atteindre un volume total de 5 L.

Traitement : Mélangez bien, puis traitez immédiatement un palmier. Répétez cette opération 6 fois afin d'écouler toute la solution concentrée.

Vous pouvez traiter vos palmiers aux nématodes avec un pulvérisateur
Le Garden Star 5 Birchmeier convient parfaitement pour traiter vos palmiers avec des nématodes

Important : Appliquez la bouillie à la base des palmes et sur les premiers mètres du haut du tronc. Veillez à ce que la solution pénètre bien dans l’arbre. Vous pouvez répéter l’application au bout d’une semaine en cas de forte infestation. 

Les avantages des nématodes :

  • Ils permettent de lutter efficacement contre un grand nombre de ravageurs
  • Ils ne présentent aucun risque pour la santé humaine ou animale (animaux de compagnie, vers de terre…)
  • Ils ne présentent aucun risque pour l’environnement
  • Pas de risque de développement de résistances
  • Pas d’influence négative sur les rendements des plantes
  • Pas de délais avant rentrée

Optimisez vos chances de succès :

  •  Il faut respecter les conditions d’utilisation au risque d’assister à une sévère diminution d’efficacité
  • En cas de forte infestation réalisez une application mensuelle à partir du mois de mars jusqu’au mois de novembre. Pour des infestations plus faibles nous conseillons 3 applications par an : un traitement en début de printemps, un durant l'été et un entre Septembre et Novembre.