Phéromone Carpocapse des prunes

Ce produit se conserve longtemps Utilisable en agriculture biologique

Capsule de phéromone pour piéger les carpocapses des prunes. Attire les papillons mâles dans un piège à phéromone. Permet de cibler au mieux les périodes d'intervention contre les vers des prunes. Cette capsule a une durée de diffusion de 2 mois.

A utiliser avec un piège à phéromone carpocapse des prunes

Voir aussi notre gamme de solutions contre le carpocapse des noix, des poires et des pommes

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

8,80 €
A partir de 2, économisez 3,35 € par article
A partir de 20, économisez 4,30 € par article

 Notes et avis clients
 (5/5)  - 3 note(s) - 3 avis
Voir répartition
Sur ce produit :
Livraison offerte dès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Biologie du carpocapse des prunes ou ver des prunes

Un ver des prunes

Le carpocapse des prunes (Cydia funebrana) est un lépidoptère.  Le papillon fait environ 15 mm d'envergure. Il possède des ailes antérieures triangulaires, de couleur foncée avec une tache grise cendrée contenant 4 petits bâtonnets noirs horizontaux. Les ailes postérieures sont brunes. La chenille, plus communément appelée ver des prunes, a une tête brune et est de couleur rose pâle. Le carpocapse des prunes est un ravageur spécifique des pruniers qui peut effectuer 2 générations par an. Il passe l’hiver sous la forme de chenilles enkystées dans le sol ou sous l’écorce des pruniers. A la fin du mois de mars elles entament leur nymphose sous la forme d’une chrysalide. Les papillons apparaissent entre fin avril et juin. Ils se déplacent au crépuscule et commencent à pondre lorsque les prunes ont un diamètre de 10 mm. La ponte peut s’échelonner sur un mois avec une fécondité moyenne de 45 œufs par femelle.

Après éclosion des œufs, les vers des prunes pénètrent très rapidement dans la pulpe du fruit et se dirige vers la base du pédoncule. A la fin de leur croissance, elles abandonnent le fruit et se nymphosent. Le second vol a lieu fin juin, la ponte s'échelonne sur environ un mois, les œufs étant déposés sur les prunes qui ont pour la plupart terminé leur croissance. Les dégâts occasionnés par les vers des prunes lors de la première génération sont  relativement faibles contrairement à ceux occasionnés par les vers de la seconde génération qui peuvent être très importants pour les variétés semi-tardives ou tardives. Dans ce cas-là, le fruit lésé prend une coloration foncée, arrête de se développer et affiche des gouttelettes gommeuses sur l'orifice de pénétration du ver des prunes puis tombe prématurément. Les variétés de pruniers précoces sont peu sensibles aux attaques de carpocapses des prunes.

Un carpocapse des prunes adulte

Généralités sur les phéromones

Qu'est-ce qu'une phéromone ?

Les phéromones sont des molécules chimiques naturellement produites par les insectes. Les femelles attirent les mâles en sécrétant des phéromones sexuelles qui permettent ainsi aux individus des deux sexes de se rencontrer et de se reproduire.

Fonctionnement d'un piège à phéromone

La capsule couplée au piège à phéromones permet d'attirer les mâles carpocapses des prunes à l'intérieur. Ce piégeage permet de repérer les vols de ce papillon afin d'appliquer un traitement biologique au bon moment. 

La phéromone contre le carpocapse des prunes

Capsule de phéromone contre le ver des prunes

Chaque capsule diffuse progressivement la phéromone contre le carpocapse des prunes  pour une action comprise entre 6 et 8 semaines. Introduisez une capsule par piège (vendu séparément).

Renouvelez le diffuseur tous les 2 moisou toutes les 6 semaines en période estivale, la phéromone se diffusant plus rapidement à travers la capsule avec de fortes températures.

Lorsque vous placez la phéromone dans le piège, portez des gants afin de ne pas la polluer avec votre odeur. La phérormone n'est pas toxique. Lavez vous les mains après utilisation. 

Important : Respectez les usages, doses, conditions et précautions d’emploi mentionnés sur la notice qui accompagne le produit. L’utilisation de ce produit est placée sous votre responsabilité, celle du fabricant et du distributeur sont limitées à la quantité et à la qualité du produit. Conservez hors de la portée des enfants et à l'écart des animaux domestiques ou des aliments et des boissons. 

Période d'application

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Carpocapse des prunes
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Dosage

  • 1 capsule pour un piège
  • 1 piège pour 1 arbre isolé

Conservation

  • 2 ans au congélateur à partir de la date de fabrication figurant sur le sachet

Durée de diffusion

  • 2 mois par capsule
  • Il faut donc 3 capsules pour couvrir la saison

Stratégie de lutte biologique contre le carpocapse de la prune

1. Piégeage de détection avec les phéromones

En plus d'éliminer une partie des carpocapses des prunes, ce piège permet de suivre les vols de ce ravageur et donc d'appliquer un traitement bio au moment le plus opportun.

2. Traitement avec un insecticide biologique

10 jours après les premières captures dans le piège à phéromone  il est conseillé d'appliquer un traitement à base de Bacille de Thruringe sur vos pruniers. Il permet d'éliminer les jeunes chenilles avant qu'elles ne pénètrent dans les prunes.

3. Traitement automnale avec des nématodes

A pulvériser sous le prunier et sur le tronc. Les nématodes sont de petits vers microscopiques qui parasitent les larves du carpocapse de la prune qui passent l'hiver dans le sol et sous les écorces.

4. Préservez la biodiversité

Accueillir les prédateurs naturels des carpocapses des prunes permet de réduire considérablement les populations de ce ravageur.

Parmi ces prédateurs on retrouve les chauves-souris qui consomment les papillons et les mésanges qui s'attaquent aux chenilles.

 Avis
Par le  04 Mai 2021 (Phéromone Carpocapse des prunes) :
(5/5

Phéromone Carpocapse

Capsule conforme à mes attentes et reçu très rapidement
Très content de l achat
RAS

Par le  12 Sept. 2020 (Phéromone Carpocapse des prunes) :
(5/5

une réussite

Première expérience et cela est un succès au vu du nombre des fruits non véreux récoltés cette année par rapport aux précédentes.De nombreux papillons se sont ainsi retrouvés piégés.De plus service réactif en cas de sollicitation.

Par le  20 Aout 2018 (Phéromone Carpocapse des prunes) :
(5/5

Enfin des prunes non véreuses !

Suite à plusieurs années de récolte avec environ 8 fruits sur 10 de véreux, j’ai donc fait appel à insectopshere et suivit leurs conseils ! Tout d’abord une pulverisation à l’automne sur le tronc du Prunier et au sol de nématodes puis mise en place au printemps d’un piège à phéromones pour piéger la carpocapse des prunes. Dés résultats dépassant mes espérances avec une récolte abondante et surtout des fruits intacts ! Je suis passé de 80% de fruits de fruits véreux à 10% ! Je recommande vivement !