Piège à phéromone carpocapse des prunes

Ce produit se conserve longtemps Utilisable en agriculture biologique

Piège à phéromone de grande capacité pour détecter et piéger le carpocapse de la prune (Cydia funebrana) responsable du ver dans les prunes, mirabelles, quetsches … Il vous permettra ainsi de cibler au mieux les périodes de traitement tout en réduisant les infestations.

A utiliser avec la phéromone contre les vers des prunes vendue séparément.

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

12,60 €
A partir de 6, économisez 0,95 € par article

 Notes et avis clients
 (4,5/5)  - 2 note(s) - 2 avis
Voir répartition
Sur ce produit :
Livraison offerte dès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Piège à phéromone carpocapse des prunes

Biologie du vers de la prune : Le carpocapse des prunes

Le carpocapse des prunes (Cydia funebrana) est un papillon de 15 mm d'envergure. Ses ailes antérieures triangulaires sont foncées avec une tache grise cendrée contenant 4 petits bâtonnets noirs horizontaux. Les ailes postérieures sont de couleur brunes. La chenille a une tête brune et  est de couleur rose pâle.

Le carpocapse des prunes est un ver que l'on retrouve uniquement sur pruniers. On observe 2 générations par an. Les chenilles passent l'hiver enkystées dans le sol ou sous l’écorce des pruniers. A la fin du mois de mars elles se changent en chrysalides. Les papillons commencent à sortir dès la fin avril et jusqu'à juin. Ils se déplacent au crépuscule et pondent sur les prunes qui ont un diamètre de 1 cm. La ponte peut s’étaler sur un mois avec 45 œufs par femelle. Après éclosion des œufs, les chenilles pénètrent très rapidement dans la pulpe de la prune. A la fin de leur croissance, les vers abandonnent le fruit et se nymphosent. 

Un second cycle redémarre et le vol a lieu fin juin, la ponte s'échelonne sur un mois et les nouveaux œufs sont déposés sur les prunes en train de finir de mûrir. La première génération n'effectue que peu de dégâts contrairement à ceux occasionnés par les vers de la seconde génération qui peuvent être très importants pour les variétés semi-tardives ou tardives. Le fruit véreux prend une coloration foncée, arrête son développement et affiche des gouttelettes gommeuses sur l'orifice de pénétration du vers, il chute ensuite prématurément. Les variétés de prunier précoces sont peu sensibles aux carpocapses des prunes.

Le piège à phéromone contre le vers des prunes

Ce piège à phéromone est utilisé pour détecter les vols de papillons, teignes et autres lépidoptères. Il contribue à la diminution des populations des carpocapses des prunes en capturant les papillons mâles.

Il permet également de cibler au mieux la période de traitement avec un insecticide biologique spécifique des chenilles. Ce piège s'utilise avec la phéromone contre le carpocapse des prunes vendue séparément.

Le piège à phéromone contre le carpocapse des prunes se compose de différents éléments :

  • Un socle en plastique transparent qui constitue la cuve de piégeage des carpocapses des prunes
  • Un entonnoir vert avec 4 ergots
  • Un toit plat vert
  • Un panier avec une maille fine pour abriter la capsule de phéromone et le couvercle l'accompagnant
  • Une cordelette pour fixer le piège à proximité des pruniers et mirabelliers

Des pièces détachées peuvent être achetées sur le site en cas de perte ou de casse d'un de ces éléments

Instructions de montage du piège à phéromone contre le carpocapse des prunes

  1. Remplissez le fond du piège d’un mélange d’eau et de liquide vaisselle
  2. Placez la capsule de phéromone contre le carpocapse dans le panier prévu à cet effet
  3. Fermez le panier à l’aide du bouchon plastique
  4. Insérez et clipsez le panier sur le toit du piège
  5. Assemblez le fond, l’entonnoir et le toit pour constituer le piège

Période d'application des pièges contre le carpocapse des prunes

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Carpocapse des prunes
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Manipulation de la capsule de phéromone contre le vers des prunes

La capsule de phéromone contre le carpocapse des prunes doit impérativement être manipulée avec des gants ou des pinces pour éviter de "polluer" avec votre odeur, la phéromone contenue dans la capsule. Le produit n'est pas toxique.

Évitez également de rentrer en contact avec d'autres objets ou plantes afin de ne pas disséminer la phéromone du carpocapse des prunes dans l'environnement. Cela réduirait la capacité de piégeage et vous verriez des papillons aux alentours des endroits contaminés.

Installation des pièges à phéromone contre les vers de la prune

  1. Mettez en place le piège au début du mois d'avril juste avant la floraison des pruniers
  2. Positionnez le à hauteur d'homme, de préférence exposé au Sud ou bien dans le sens des vents dominants et sur un lieu de passage pour un meilleur suivi 
  3. Installez 1 piège par bosquet de pruniers ou 1 piège pur chaque arbre fruitier isolé. N'oubliez pas d'y placer la capsule de phéromone contre le vers des prunes  !
  4. Changez l'eau savonneuse et vider les insectes tous les 15 jours environ ou dès saturation du piège
  5. Renouvelez la capsule de phéromone toutes les 6 semaines au printemps et toutes les 4 semaine lors de la période estivale
  6. Une fois les prunes récoltées, rentrez et nettoyez le piège à l'aide d'eau savonneuse et stockez le à l'abris des gelées hivernales

Avantages du piège à phéromone

  • Simple d’utilisation : mise en place rapide et sans protection
  • Piège utilisable pendant plusieurs années
  • Grande capacité de piégeage : ne sature pas comme les fonds collant des pièges maisonnettes 
  • Non toxique et respectueux de l’environnement
  • Détection, piégeage, suivi des populations et raisonnement des stratégies de lutte
  • Utilisable contre de nombreux papillons ravageurs comme le carpocapse des pommes poires et noix, la tordeuse orientale du pêcher etc.

La lutte biologique : meilleure stratégie contre les vers des prunes

Du fait de la haute taille des pruniers, il est souvent difficile d'atteindre les stades baladeurs des vers des prunes au cours d'un traitement avec l'insecticide biologique contre les vers et chenilles. C'est pourquoi d'autres solutions de lutte biologique sont très intéressantes. Ont peut ainsi citer : 

Les nématodes pour un traitement post récolte des pruniers

Les nématodes parasitent les générations hivernantes des vers des fruits et réduisent année après année les populations de ces insectes ravageurs

Nématodes anti vers du fruit

Les mésanges et autres passereaux insectivores

Ils sont les plus à même de lutter contre les stades baladeurs des carpocapses des prunes. Aidez les à s'établir chez vous en installant des nichoirs.

Voir tous nos nichoirs pour oiseaux

Les chauves-souris chassent les papillons des carpocapses des prunes

Elles chassent également bien d'autres papillons nocturnes comme les carpocapses des pommes, tordeuses du pêcher, la processionnaire du pin ….Vous pouvez les aider à s'installer chez vous en posant des gîtes à chauve souris.

 Avis
Par le  11 Avr. 2021 (Piège à phéromone carpocapse des prunes) :
(4/5

Piège à phéromone carpocapse des prunes

peut-on l'utiliser pour la mouche de l'olivier et celle du cerisier ?

Par le  24 Avr. 2020 (Piège à phéromone carpocapse des prunes) :
(5/5

Piège à phéromone

Traitement et pièges pour vers des Prunes et Pommes .Bien reçu et rapidement en cette période de confinement ! Cela me permet de commencer le traitement pas trop tard , c'est la première fois que j'utilise et j'espère enfin pouvoir goûter quelques fruits de mon jardin car jusqu'ici aucune prunes n'a été à terme ... Et les pommes pas tellement mieux ... Je traiterai aussi cet automne, comme vous me l'avez conseillé ... Toutefois je n'ai pas pris le traitement insecticide en complément car vous ne me l'avez pas suggérez alors que je le vois sur le site en complément de l'action des phéromones ?Vivement cet automne pour déguster ???