Les punaises, des insectes très différents

Les punaises ou Hétéroptères correspondent à un sous-ordre des Hémiptères.

Vaste de près de 45 000 espèces, le monde des punaises compte aussi bien des auxiliaires que des ravageurs. On recense environ 1350 espèces en France réparties dans 3 types d’habitats :

Aquatique

Subaquatique, ou « de surface »

Terrestre

Les punaises aquatiques (Nepomorpha)

La Nèpe, un exemple de punaise aquatique

La Nèpe cendrée ou Scorpion d'eau (Nepa cinerea) peut mesurer jusqu'à 4 cm et se retrouve dans les étendues d'eau peu profondes, parfois même dans les piscines. Si elle passe la majeure partie de son temps sous l'eau, elle peut également en sortir et même voler. Elle fait partie des punaises aquatiques, comme les Notonectes et d'autres espèces.

Les punaises subaquatiques (Gerromorpha)

Les Gerris, de redoutables prédateurs

Les Gerris sont des punaises de surface qui grâce à un écartement important de leurs pattes et des poils hydrophobes peuvent littéralement marcher sur l'eau. Véritables prédateurs, elles se nourrissent d'insectes tombés à la surface ou de larves aquatiques qui remontent pour y respirer. Les Hydromètres et d'autres espèces fonctionnent de façon similaire à la surface.

Les punaises terrestres

Une punaise de la famille des Pentatomidés s'appretant à se nourrir

Les punaises terrestres représentent la plus grande partie des espèces et peuvent être de très petite taille ou alors plus grosse comme celle-ci de la famille des Pentatomidae, qu'on croise fréquemment au jardin ou dans la maison.

Seules les punaises terrestres nous intéresseront dans cette partie.

Les couleurs des punaises peuvent être très variées et leur taille peut s’avérer impressionnante, ce qui simplifie dans la majorité des cas leur identification au sein d’une culture impactée.

On les classe selon 3 types de régimes alimentaires :

- Les phytophages, qui se nourrissent des tissus végétaux et vont souvent causer des dommages aux cultures, qu’il s’agisse des fruits, des feuilles, des tiges ou encore des fleurs.

- Les prédateurs, qui se nourrissent d’autres insectes.

- Les hématophages, qui se nourrissent de sang (type punaises de lit)

La punaise verte ponctuée est très présente au jardin

Punaise phytophage à l'oeuvre

Cette larve de punaise verte ponctuée se nourri des tissus végétaux qu'elle rencontre, qu'il s'agisse de tiges ou de feuilles, mais son met préféré reste les fruits.

Anthocoris nemoralis, un très bon auxiliaire

Les punaises prédatrices disposent d'un rostre plus rigide

Anthocoris nemoralis est une espèce de punaise prédatrice grande de 4 à 5 mm au stade adulte qui rend la vie difficile aux psylles.

Une punaise de lit en gros plan

Punaise hématophage en gros plan

Les punaises de lit sont bien souvent les plus dures à repérer et à éliminer. Bien qu'elles laissent vos tomates tranquilles, il n'en sera pas de même pour vos jambes !

Certaines espèces de punaises peuvent avoir un régime alimentaire mixte phytophage et prédateur.

Voilà quelques exemples d’espèces de punaises prédatrices jouant un rôle d’auxiliaire :

Un Macrolophus au stade adulte

Macrolophus pygmaeus

Macrolophus pygmaeus qui s'attaque aux thripsaleurodesacariens et jeunes chenilles

Anthocoris nemoralis qui chasse les psylles et peut parfois s’en prendre aux pucerons et acariens

Orius majusculus et Orius Laevigatus qui sont des prédateurs de thripspucerons et acariens

Orius majusculus s'attaque préférentiellement aux thrips et aux pucerons

Orius majusculus

Les espèces végétales ciblées par les punaises phytophages peuvent être :

Légumières (tomates, aubergines, choux, carottes, poivrons, piments)

Arboricoles (pommes, poires, noisettes, kiwi, platane)

On abordera ici uniquement les espèces phytophages responsables des dégâts les plus répandus dans les cultures.

Larve de punaise en train de piquer un piment avec son rostre.

Biologie des Hétéroptères

Le scutellum ou écusson, une caractéristique typique des hémiptères
Le scutellum est bien visible (ici il finit en pointe jaune) De chaque côté, les hémélytres se divisent en deux parties distinctes

Les Hémiptères sont des insectes de type piqueur-suceur. Ils sont dotés d’une pièce buccale pointue appelée « rostre », leur permettant d’aspirer la sève des plantes attaquées. Ils s’en servent pour injecter leur salive dans certains tissus afin de liquéfier ce qu’ils désirent consommer par la suite.

Une autre caractéristique physiologique de cet ordre est le scutellum (ou « écusson ») proéminent et bien visible. On note aussi la division en deux parties des ailes antérieures, appelées hémélytres. Celles-ci comportent donc une partie antérieure coriacée rigide appelée « corie » (en marron sur la photo) et une partie postérieure plus souple et souvent veinée appelée « membrane » (transparente sur la photo).

Enfin, les punaises sont équipées d’une glande odorifère située au niveau du thorax, qui fait que leur manipulation peut parfois entrainer une odeur désagréable, et leur écrasement quasi systématiquement.

Les punaises sont des insectes dits « hétérométaboles », c’est-à-dire qu’ils ont une métamorphose incomplète : bien que passant par plusieurs stades larvaires avant le stade adulte, les stades larvaires seront d’apparence très similaires à l’adulte. De plus, les mues successives, souvent au nombre de 5 ne nécessiteront pas de nymphose.

La larve de punaise verte ponctuée est totalement noire et blanche à sa sortie de l'oeuf

Stade L4 de larve de Nezara viridula

Stade L5 de larve de Nezara viridula

Punaise verte Nezara viridula

Nezara viridula sous sa forme adulte

Les punaises peuvent hiberner à différents stades de leur développement, œufnymphe ou adulte.

Accouplement de punaises
Deux punaises Arlequin en cul à cul

La reproduction chez les hétéroptères est sexuée et on remarque souvent leur position caractéristique du « cul-à-cul » durant l’accouplement, même si ce n’est pas la seule position qu’ils peuvent adopter.

 

La forme et la disposition ainsi que l’emplacement des œufs sont généralement propres à chaque genre. Les œufs peuvent être isolés ou groupés, déposés sur ou sous les végétaux, ou encore à l’intérieur d’une tige ou sous l’écorce.

Ponte de punaise en nid d'abeille
Ooplaque en nids d'abeilles après éclosion

Les hétéroptères que vous croiserez fréquemment au jardin sont les suivants :

- La famille des Pentatomidés comprenant les genres Nezara et Halyomorpha 

- La famille des Miridés, comprenant les genres LygusLygocoris et Nesidiocoris

- La famille des Tingidés ou punaises réticulées autrement appelées « Tigres », comprenant les genres Corythucha (Tigre du platane, Tigre du chêne) et Stephanitis (Tigre du poirier, Tigre du pieris, Tigre du rhododendron)

Les punaises de la famille des Pentatomidés

Punaise verte ponctuée ou punaise verte puante

Punaise verte "ponctuée" ou "puante"

La punaise verte ponctuée ou punaise verte puante (Nezara viridula) s’attaque au potager et principalement aux tomates, aux aubergines et aux haricots. De couleur bien verte unie au printemps et à l’été, elle devient brune en automne. Elle dispose de 3 points blancs entre 2 points noirs alignés sur le scutellum. Son premier stade larvaire mesure environ 1 mm et est totalement noir tacheté de blanc. Elle passera au cours des 5 stades larvaires par des phases avec du noir et rouge pour enfin arriver à son stade adulte complètement vert comme on le connait.

Punaise verte des bois, à ne pas confondre avec la punaise verte ponctuée

Punaise verte ou punaise "des bois"

La punaise verte (Palomena prasina), souvent confondue avec la punaise verte ponctuée, est bien moins problématique que cette dernière. Elle est présente sur des cultures fruitières ou ornementales mais ses concentrations de populations sont bien moins importantes que la punaise verte ponctuée ou la punaise diabolique, et ses dégâts sont de l'ordre du négligeable. Avant donc de vous en prendre à elle par erreur, soyez sûr de son identification : on peut la distinguer par une partie membranaire brune sur le bout des ailes, contrairement à celles transparentes de Nezara viridula, ainsi qu'à l'absence des 3 points blancs et deux points noirs sur le scutellum. Elle prend aussi une teinte marron en automne et en hiver

Punaise diabolique ou punaise marbrée

Punaise diabolique ou punaise "marbrée"

La punaise diabolique encore appelée punaise marbrée (Halyomorpha halys) se rencontre de plus en plus fréquemment en France et de plus en plus au centre et au Nord. Arrivée d’Asie et identifiée en France aux alentours de 2012, elle ne cesse d’étendre depuis son aire de répartition en Europe. Depuis, ses concentrations de populations inquiètent et ses dégâts sur les cultures sont suivis de près depuis 2018. Elle est progressivement remontée du Sud de la France et ses menus de prédilection sont les pêchers, les pommiers, les poiriers, les noisetiers, la vigne ou encore les kiwis. Vous pourrez aussi la croiser fréquemment dans votre potager ou dans le salon séjour

Les punaises de la famille des Miridés

Un ravageur moins visible que les pentatomidés

Lygus rugulipennis

La punaise Lygus rugulipennis est un autre ravageur, un peu moins répandu que la punaise verte ponctuée, et qui s’en prend majoritairement aux fleurs mais peut également jeter son dévolu sur quelques concombresauberginespoivrons ou tomates. Elle appartient au genre Lygus.

Lygocoris pabulinus sur pétale de fleur

Lygocoris pabulinus

Lygocoris pabulinus appartient au genre Lygocoris et s'attaque à de nombreuses cultures comme pommierspoiriers, cerisiers et autres petits fruits ainsi que poivrons et aubergines. Après ses attaques, les fruits présentent des malformations.

Nesidiocoris tenuis à l'affût

Nesidiocoris tenuis

Nesidiocoris tenuis est une punaise prédatrice polyphage et très active à tous ses stades de développement. Elle est principalement utilisée pour le contrôle biologique des aleurodes dans les cultures légumières (tomates, aubergines).

Les punaises de la famille des Tingidés ("Punaises réticulées", "Tigres")

Tigre du platane

Le Tigre du platane (Corythucha ciliata) appartient à la famille des tingidés.

 

Ce sont des petites punaises plates qui sont caractérisées par la présence d’ailes et d’un pronotum (partie supérieure du thorax) réticulé.

La réticulation se définit par un réseau qui forme des motifs caractéristiques en mosaïques ou en dentelles. Cela leur vaut également le nom de punaises dentellières.

 

Selon l’espèce, les tigres peuvent être de différentes couleurs avec des motifs plus ou moins foncés.

Les punaises réticulées vivent sur la face inférieure des feuilles où elles ponctionnent de la sève pour se nourrir, ce qui bien souvent affaiblit les plantes.

Quels sont les dégâts provoqués par les punaises phytophages?

Les punaises étant des insectes piqueurs suceurs, la salive qu’elles vont injecter dans la plante va attaquer et dissoudre les cellules autour de la piqure afin que le liquide obtenu soit réingéré par la suite. Plus les individus seront présents en grand nombre, plus les dégâts occasionnés à la plante seront importants. Les dégâts constatés peuvent être :

Tâches

Tissus déformés / apparition de gales

Chutes des fleurs ou des fruits

Réduction du pouvoir germinatif ainsi que de la croissance

Transmission d’agents pathogènes

Comment se débarrasser des punaises?

Pour éloigner les punaises :

Les hétéroptères n’aiment pas l’ail. En utilisant de la macération huileuse d’ail vous pourrez les obliger à aller voir ailleurs. Toutefois, ce type de solution sera à renouveler car l’efficacité ne sera que temporaire.

Les punaises n’apprécient guère l’odeur de la menthe et de la Népéta (ou "herbe à chat") également. Il est donc possible d’en planter quelques pieds aux abords des zones les plus touchées pour les repousser.

Pour les chasser :

La faune présente chez vous peut également vous accompagner pour limiter les populations de punaises. Les araignées, les crapauds et certains oiseaux vont se nourrir de certaines punaises.

Toutefois, certaines punaises invasives qui ne sont pas endémiques comme la punaise diabolique (Halyomorpha halys) n’ont pas de véritables prédateurs naturels ici.

Pour plus de solutions ciblées, n'hésitez pas à consulter nos fiches produits.

Filtre

5 produits

Grille
Grille 2
Lister
Liste-2
Catalogue
  • Nouveau
    13,70 €
    (4,3/5) sur un total de 3 notes
    Huile ail (macération huileuse) pour la lutte biologique contre de nombreux ravageurs
    • Nouveau
      Huile ail (macération huileuse) pour la lutte biologique contre de nombreux ravageurs
      • Nouveau
        La macération huileuse d’ail est une solution naturelle et biologique qui présente des propriétés insectifuges et fongifuges . En d’autres termes, elles créent un milieu défavorable à l’installation des insectes nuisibles et des maladies des plantes ....
        13,70 €Prix
        Huile ail (macération huileuse) pour la lutte biologique contre de nombreux ravageurs
        • Nouveau
          La macération huileuse d’ail est une solution naturelle et biologique qui présente des propriétés insectifuges et fongifuges . En d’autres termes, elles créent un milieu défavorable à l’installation des insectes nuisibles et des maladies des plantes ....
          13,70 €Prix
              29,00 €
              (4,9/5) sur un total de 28 notes
              Pulvérisateur à main
                  Ce pulvérisateur à gâchette convient parfaitement pour les usages domestiques . Très polyvalent il permet d' humidifier les plantes vertes via la pulvérisation d'eau, de réaliser des traitements phytosanitaires à l'aide de bio-insecticides ou de bio-fongicides . C'est également...
                  29,00 €Prix
                  Pulvérisateur à main
                      Ce pulvérisateur à gâchette convient parfaitement pour les usages domestiques . Très polyvalent il permet d' humidifier les plantes vertes via la pulvérisation d'eau, de réaliser des traitements phytosanitaires à l'aide de bio-insecticides ou de bio-fongicides . C'est également...
                      29,00 €Prix
                          79,90 €
                          (4,7/5) sur un total de 12 notes
                          Pulvérisateur pour le jardin 5 L
                              Le Garden Star 5 est un pulvérisateur à pression préalable de 5 L. Il convient pour le traitement de l"ensemble des plantes du jardin ou du potager . Il est fabriqué en Suisse et est de grande qualité . Il se démarque de la concurrence du fait de la présence de pièces métalliques à l'instar de la tige...
                              79,90 €Prix
                              Pulvérisateur pour le jardin 5 L
                                  Le Garden Star 5 est un pulvérisateur à pression préalable de 5 L. Il convient pour le traitement de l"ensemble des plantes du jardin ou du potager . Il est fabriqué en Suisse et est de grande qualité . Il se démarque de la concurrence du fait de la présence de pièces métalliques à l'instar de la tige...
                                  79,90 €Prix
                                      33,00 €
                                      (3,9/5) sur un total de 23 notes
                                      Chrysopes contre le tigre du plataneChrysopes contre le tigre du platane
                                          Les larves de chrysopes ( Chrysoperla lucasina ) sont de redoutables prédatrices de tigres du platane . Une larve va consommer 150 tigres sur 20 jours . Lot de 4 tubes pour traiter 1 à 4 platanes . 480 oeufs  au total. ...
                                          33,00 €Prix
                                          Chrysopes contre le tigre du plataneChrysopes contre le tigre du platane
                                              Les larves de chrysopes ( Chrysoperla lucasina ) sont de redoutables prédatrices de tigres du platane . Une larve va consommer 150 tigres sur 20 jours . Lot de 4 tubes pour traiter 1 à 4 platanes . 480 oeufs  au total. ...
                                              33,00 €Prix
                                                  29,90 €
                                                  (4,3/5) sur un total de 32 notes
                                                  Nématodes SF tigre du platane
                                                      Steinernema feltiae est un nématode naturellement présent en France. Il s’attaque entre autre au tigre du platane , qui affaiblit considérablement ces arbres et qui peut leur transmettre des maladies comme le chancre doré . Ce nématode est largement préconisé du fait de sa...
                                                      29,90 €Prix
                                                      Nématodes SF tigre du platane
                                                          Steinernema feltiae est un nématode naturellement présent en France. Il s’attaque entre autre au tigre du platane , qui affaiblit considérablement ces arbres et qui peut leur transmettre des maladies comme le chancre doré . Ce nématode est largement préconisé du fait de sa...
                                                          29,90 €Prix