Piège à attractif contre la mouche asiatique Drosophila suzukii

Drosophila suzukii est une petite mouche originaire d'Asie. Aussi connue sous le nom de mouche des fruits rouges, elle s'attaque à de nombreux fruits à chair tendre comme les cerises, fraises, raisins, et autres baies, ainsi qu'aux abricots et aux pêches … Cette espèce invasive en pleine expansion peut être détecter et piéger grâce au piège à mouches des fruits rouges couplé à l'utilisation d'attractif anti-mouche asiatique vendu séparément.

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

14,75 €
A partir de 6, économisez 1,25 € par article

 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Piège à attractif contre la mouche asiatique Drosophila suzukii

Biologie de la mouche asiatique Drosophila suzukii

Morphologie de la mouche asiatique

Drosophila suzukii est un diptère (mouche) appartenant à la famille des drosophiles. Elle mesure entre 2 et 4 mm de long et de couleur jaune orangée à brune. Ses yeux sont rouges vifs (comme de nombreuses espèces de drosophiles). La larve mesure 3 mm à la fin de son développement dans le fruit. Elles est de couleur blanc-crème.

La reproduction chez le mouche des fruits rouges : Drosophila suzukii

Au début du printemps, des femelles fécondées sortent de leur diapause hivernale et commencent un nouveau cycle de reproduction. C'est une espèce très prolifique qui effectue jusqu'à 13 générations par an. Les femelles pondent dans les fruits sains (mûrs ou non) à l'inverse de la grande majorité des espèces de drosophiles locales qui se développent dans des fruits pourris. Une femelle va pondre jusqu'à 380 œufs au cours de sa vie qu'elle dépose par lot de 2 à 10 par fruit.

Les asticots qui en émergent se nourrissent de la pulpe du fruit jusqu'à entrer en nymphose et devenir adultes.

On peut noter que l'espèce est peu sensible au froid, il est possible de la rencontrer jusqu'à 1500 m d'altitude.

Cultures sensibles à la drosophile suzukii

La framboise est appréciée par la mouche des fruits rouges

Ces petits moucherons s'attaquent à de nombreuses espèces fruitières, à la peau fine et chair tendre avec une préférence pour les fruits rouges et les baies. Ainsi, les fraises, les figues, les cerises, les raisins, les framboises, les mûres, les abricots, les pêches, les prunes, les kakis, les kiwis et les autres petits fruits sont très sensibles aux attaques de mouches des fruits rouges.

Les premiers dégâts sont provoqués par la mouche qui perce la peau du fruit pour y déposer ses œufs. Cette blessure est une porte d'entrée pour les maladies. Ensuite les larves vont se nourrir de la pulpe du fruit entraînant le développement de bactéries et de moisissures. Les fruits pourrissent et chutent prématurément. On peut noter que les dégâts provoqués par la mouche asiatique peuvent atteindre 80% de pertes.

Le piège à attractif anti-mouche asiatique

Montage du piège spécial Drosophila suzukii

Le piège est composé d'un toit transparent avec une anse d'accroche en plastique de couleur verte, d'un réceptacle rouge avec 4 modules d'entrées permettant de laisser passer les drosophiles uniquement.

Versez environ 250 mL d'attractif pour piège à mouche asiatique Drosophila suzukii

Insérer les encoches du couvercle sur les fixation plastique du réceptacle.

Faire une légère rotation du toit pour le fermer.

N'hésitez pas à bien insister.

Installation du piège spécial Drosophila suzukii

Placez les pièges sur la partie sud des plantes à traiter en périodes fraîches, et au nord en été.

Placez les pièges à l’ombre à l'intérieur de la canopée des arbres portant des fruits, en veillant à ce que les pièges soient accessibles : prévoir un dégagement de 20-25 cm du feuillage.

Les pièges doivent être placés à une hauteur minimale de 1 m, de préférence au même niveau que la culture.

Dosage : une dose de 1 piège pour 500 m² pour détecter la présence de Drosophilia susukii mais il est préférable de placer 1 piège tous les 50 m² pour bien surveiller les populations.

Mettez la solution attractive (vendue séparément) dans le réceptacle. Cette solution est à renouveler toute les 4 à 8 semaines en fonction des températures mais également en fonction des taux captures.

Ce piège à mouche des fruits rouges combine deux effets attractifs

Période d'utilisation du piège à mouches des fruits rouges

La température optimale de développement de la mouche des fruits rouges se situe aux alentours des 20 °C. Au delà de 30 °C, son développement est ralenti.

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Mouche des fruits rouges
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Les avantages du piège pour la mouche des fruits rouges

Nous avons sélectionné ce piège pour différentes raisons :

  • Sa couleur rouge attire naturellement les mouches des fruits
  • Il possède une capacité de piégeage importante ce qui permet de limiter la saturation du piège
  • Il est très robuste dans le temps
 Avis

Soyez le premier à donner votre avis !