Lécithine anti cloque du pêcher

Produit fabriqué en France Traitement à base de substances naturelles Utilisable en agriculture biologique

La lécithine est une substance huileuse totalement naturelle issue du soja ou du tournesol. C'est une substance de base ayant une action reconnue contre les maladies fongiques tels que la cloque du pêcher, l'oïdium, le mildiou, la rouille et les tâches noires sur rosiers.

Flacon de 50 mL concentré.

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

11,90 €

 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Lécithine anti cloque du pêcher

La cloque du pêcher

La cloque du pêcher, une maladie cryptogamique sur pêchers et nectariniers

Feuille de pêcher déformée par la cloque

Vous observez des boursouflures verdâtres et rouges sur votre pêcher ? Il 'agit sûrement de la cloque du pêcher. Cette maladie est provoquée par un champignon (Taphrina deformans) qui s'attaque aux jeunes feuilles et tiges en pleine croissances.

Les spores de ce champignon passent l'hiver dans les anfractuosités de l'écorces ou dans les écailles des bourgeons. Dès le début du printemps, les premières feuilles issues de ces bourgeons sont tout de suite parasitées. Ce sont ces premières contaminations précoces qui entraînent le plus de dégâts.

Symptômes et dégâts

  • Ce champignon induit une déformation et une décoloration des feuilles attaquées. Elles présentent alors des boursouflures blanches, vertes ou rouges. Elles ne peuvent plus réaliser correctement la photosynthèse, ce qui conduit à un ralentissement du développement de l'arbre.
  • Les rameaux sont eux aussi touchés. Le champignon va provoquer un épaississement de la tige et une déformation. On retrouve également à son extrémité un amas de jeunes feuilles séchées qui vont persister sur l'arbre.
  • La cloque du pêcher est une maladie relativement grave notamment dans les régions à climat humide. Des attaques répétées d'années en années conduisent à un affaiblissement général de l'arbre pouvant entraîner sa mort.

Les conditions favorables au développement de la cloque du pêcher

Pour que la maladie se déclenche au printemps, il est nécessaire que les spores de la cloque du pêcher aient passé l'hiver en nombre suffisant. C'est le cas lorsque les hivers sont doux et humides. Les premières attaques de cloques du pêcher ont lieu lorsque les températures sont comprises entre 10 et 21°C, cette plage de températures correspond à ce que l'on peut observer au printemps. On peut noter que le développement du champignon s'arrête lorsque les températures estivales apparaissent (30°C). L'eau de ruissellement entraîne les spores vers les jeunes feuilles favorisant ainsi la contamination lors du réveil printanier (une pluviométrie supérieure à 10 mm en 24 H est suffisante).

Traitez la cloque de manière préventive avec la lécithine

La lécithine : un traitement naturel et bio pour lutter contre la cloque du pêcher

Plants de soja portant des gousses

Qu'est ce que la lécithine ?

La lécithine est un phospholipide que l'on retrouve partout dans la nature et notamment dans le corps humain. Cette substance est indispensable au bon fonctionnement du cerveau, du foie du système nerveux et cardiaque.

On la retrouve en très grande quantité dans les œufs, le soja et le tournesol. La lécithine anti maladies des rosiers et des fruitiers est un produit naturel issue du soja.

Composition

100 % lécithine de soja : substance de base autorisée selon le Règlement CE n°1107/2009 et le document SANCO/12798/2014.

Les atouts de la lécithine

  • Flacon de 50 mL pour réaliser jusqu'à 66 L de traitement contre la cloque du pêcher, soit une couverture de 667 à 1320 m²
  • Substance de base utilisable en agriculture biologique
  • Aucun danger pour l'environnement
  • Produit en France

Période de traitement

Contre la cloque du pêcher, traitez de manière préventive ou curative, de préférence dès la formation des feuilles jusqu'à la récolte. Renouvelez l'opération après chaque épisode pluvieux.

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Lécithine anti-maladies
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Application

  1. En fonction des doses indiquées dans le tableau des usages ci-dessous, et du volume à traiter, versez le contenu du flacon et le volume d’eau correspondant dans un pulvérisateur.
  2. Mélangez vigoureusement pour obtenir une solution homogène. Il est possible d'utiliser de l'eau tiède pour faciliter le mélange.
  3. Pulvérisez sur les deux faces des feuilles du pêcher ou du nectarinier en prenant soin de recouvrir complètement les parties du végétal à protéger.
  4. Pour éviter tout effet indésirable, faire un essai préalable sur une petite partie de la plante avant de généraliser le traitement.
CibleCulturesDose en g ou mL de lécithine
/ 1 L d'eau
Volume à préparer pour traiter 10 m²Nombre d'apports maxIntervalle entre les applicationsPériode application
Cloque du pêcherPêcher0,751 L3 à 125 joursDe la formation des feuilles jusqu'à ce que les fruits
aient atteint 90 % de leur taille finale
OïdiumPommier, poirier, cognassier
Cassissier, groseillier et groseillier à maquereau21 L2 à 4Du développement des feuilles jusqu'à maturation avancée
Cucurbitacées : Concombre, cornichon, courgette, patisson, melon, potiron, courges1,51,5 L2 à 6De la formation des feuilles jusqu'à maturation complète
Laitue27 jours
Mâche1-
Cultures florales et plantes
vertes
0,75300 mL3 à 125 jours
Maladies fongiquesCultures florales et plantes
vertes
Taches noiresRosiers
Alternariose
Maladies des tâches
brunes
Endives, chicorée1,51,5 L2 à 67 jours
MildiouVigne0,751 L3 à 125 joursFormation des feuilles jusqu'à ce que les baies deviennent molles
Tomate1,51,5 L2 à 67 joursDe la formation des feuilles jusqu'à maturation complète
Fraisier2500 mL3 à 125 jours
Pomme de terre1,5 L
Pourridié
Cœur rouge des racines
Framboisier500 mL

Tableau des usages de la lécithine anti-maladies des rosiers et fruitiers

Respectez un délais avant récolte de 30 jours pour la vigne et de 5 jours pour les autres plantes.

Appliquez la lécithine pour le traitement des parties aériennes des plantes.

Précautions d'emploi

Lire et respecter les usages, délais avant récolte, intervalles entre 2 applications et le nombre minimal et maximal d'applications. En cas de consultation d'un médecin garder l'étiquette. Stocker dans l'emballage d'origine, et hors de la portée des enfants. Ne pas réutiliser l'emballage. Se laver les mains après utilisation.

Pourquoi choisir de la lécithine plutôt que de la bouillie bordelaise ?

La bouillie bordelaise fait sans doute partie des traitements bio les plus utilisés au jardin. Elle est très efficace pour lutter contre les maladies cryptogamiques comme l'oïdium, le mildiou et la cloque du pêcher. Cette grande efficacité est due à l'action de l'un de ses composants : le cuivre. Or son utilisation est de plus en plus décriée, en effet, le cuivre appartient à la famille des métaux lourds et a tendance à s'accumuler dans le sol. Il bloque son activité biologique avec pour conséquence une baisse de sa fertilité. Il est également toxique pour les vers de terre et les organismes aquatiques.

Chez INSECTÖSPHERE, nous avons donc fait le choix de ne pas commercialiser de bouillie bordelaise mais un autre traitement biologique efficace : la lécithine. Celle-ci est biodégradable, sans danger pour l'environnement et sans aucun classement toxicologique.

La lécithine est une bonne alternative au cuivre
 Avis

Soyez le premier à donner votre avis !