Hôtels à insectes

Voir directement les 2 produits

Qu'est-ce qu'un hôtel à insectes ?

Dans un jardin ou sur un balcon, un hôtel à insectes a pour fonction d'offrir un abri hivernale pour leur facilité le passage de la mauvaise saison, mais également d'offrir un site de reproduction idéale pour insectes pollinisateurs et autres auxiliaires. Il existe donc deux types d’hôtels à insectes, remplissant chacun une de ses deux fonctions :

Les amas de pommes de pin ou d'écorces servent de refuge aux insectes durant la saison hivernale

Les hôtels à insectes servant d'abris pour l'hiver

Pour passer l'hiver, les insectes recherchent généralement des endroits secs et garnis de matériaux isolants (les anciens nids d'oiseaux sont régulièrement occupés). Les abris à insectes pour l'hiver essaye de reproduire les sites d'hibernations naturels. Ils sont généralement constitués d'une boîte percée de trous ou de fentes, et remplie de feuilles mortes, de pailles, de foins, ou de copeaux de bois. Ils peuvent également se présenter sous la forme d'une structure en bois garnie de pommes de pins ou d'écorces, et le tout maintenu par un grillage.

Ils peuvent également servir de refuge tout au long de l'année, notamment pour les forficules.

Hôtel à insectes pour guêpes et abeilles solitaires

Les hôtels à insectes servant pour la reproduction

Les hôtels à insectes peuvent aussi faire office de nichoir pour les abeilles et guêpes solitaires. Ils sont généralement constitués d'un bloc de bois percé de trous de différents diamètres, de tiges creuses (roseaux, bambous, renoués...), mais également de briques ou de blocs d'argiles percés ...

Les abeilles solitaires vont venir pondre dans ces cavités, puis apporter du pollen pour nourrir les futures larves. Les guêpes solitaires vont également pondre à l'intérieur, mais vont ramener de petits insectes (pucerons, chenilles, mouches...) ou des araignées pour nourrir leur descendance. Une fois la cavité occupée, celle-ci est bouchée par divers matériaux. L'année suivante, on assistera à l'émergence de nouveaux insectes.

Pourquoi installer des hôtels à insectes au jardin ?

Les insectes nichant dans ces hôtels ou passant l'hiver dans ces abris ont un rôle écologique important. On distingue deux grands groupes :

  • Les insectes pollinisateurs, tels que les abeilles solitaires : elles participent à la pollinisation des plantes à fleurs, des arbres fruitiers et des cultures potagères. Elles ont un rôle indispensable pour le maintien d'une biodiversité riche et de notre sécurité alimentaire.
  • Les insectes prédateurs comme les chrysopes, les coccinelles mais également certaines guêpes solitaires : ils participent à l'équilibre des écosystèmes en régulant les populations d'insectes, notamment celles des ravageurs de cultures.

Pour préserver cette biodiversité et pour les services rendus au jardinier comme à l'agriculteur, il convient de les protéger et de les aider. L'installation d'abris ou d'hôtels à insectes permet de pallier au manque d'habitats naturels. Ceci est d'autant plus important dans un contexte d'effondrement des populations d'insectes.

Les hôtes des gîtes et hôtels à insectes, et leur rôle dans l'écosystème

Dans les zones sauvages et préservées, les insectes n'ont pas besoin de notre aide pour passer la saison hivernale. Ils trouvent refuge dans d'anciens nids d'oiseaux, des vieux lierres, des fissures rocheuses ou bien sous l'écorce d’arbres mort. Malheureusement, avec la coupe systématique des arbres morts et le disparition des haies, il devient de plus en plus difficile pour eux de trouver un refuge. En installant un abri à insectes vous augmentez leurs chances de passer l'hiver. Les hôtes de ce type d'abris sont généralement des prédateurs dont :

Les amas de pommes de pin ou d'écorces servent de refuge aux insectes durant la saison hivernale

Les coccinelles

Les coccinelles apprécient les amas de matériaux secs et les interstices des écorces. Elles jouent un rôle primordial dans la lutte contre les pucerons, les cochenilles et d'autres insectes ravageurs.

Les amas de pommes de pin ou d'écorces servent de refuge aux insectes durant la saison hivernale

Les chrysopes

Les larves de chrysopes sont des insectes généralistes qui consomment un large éventail de proies dont les pucerons, les cochenilles, les acariens et les thrips. C'est un redoutable auxiliaire de lutte biologique. Il est fréquent de le retrouver dans les refuge pour insectes dont l'abri à chrysopes

Hôtel à insectes pour guêpes et abeilles solitaires

Les forficules

Les forficules ou perce-oreilles sont des insectes omnivores consommant de nombreux insectes dont les pucerons, les œufs de papillons ravageurs, les jeunes chenilles... Ils sortent la nuit et se cachent en journée. Ils aiment passer l'hiver en groupe, dans des matériaux isolants, comme la paille et le foin. Un abri à forficules leur servira de refuge en journée et en hiver.

Les hôtels à insectes pollinisateurs et guêpes solitaires

Les abeilles et les guêpes solitaires construisent leurs nids directement dans le sol ou dans diverses anfractuosités. Pour les espèces nichant dans ces dernières, les sites choisis sont généralement d'anciennes galeries creusées dans des arbres morts par des larves de coléoptères xylophage (qui mangent du bois), dans des tiges creuses ou bien des tiges à moelle, dans des coquilles d'escargots vides, mais aussi sous des écorces ou des pierres sèches.

Les hôtels à insectes les plus couramment rencontrés sont les nichoirs de type "bûche percée", appelé aussi nichoir à galeries. Ils conviennent aux espèces nichant dans les trous creusés par des insectes xylophages. Les hôtes les plus connus de ce type d'hôtel à insectes sont :

Parmi les espèces affectionnant les hôtels à insectes, les mégachiles sont très présents.

Les osmies

Les osmies sont sans doutes les abeilles solitaires les plus connues et les plus faciles à voir. Elles élisent domicile dans des galeries de 6 à 9 mm de diamètre.

Les osmies jouent un rôle primordial dans la pollinisation des arbres fruitiers à floraison précoce.

Hôtel à insectes pour guêpes et abeilles solitaires

Les mégachiles

Les mégachiles occupent souvent les nichoirs à galeries en bois. Les femelles ramènent le pollen pour nourrir leurs larves sous leurs ventre. Elles ont une préférence pour les galeries de 6 mm de diamètre.

Les mégachiles participent à la pollinisation de nombreuses fleurs sauvages (bleuets et campanules par exemple) ou cultivées (luzernes).

Pourquoi acheter son hôtel à insectes chez INSECTÖSPHERE

Contrairement à certains refuges ou hôtels à insectes chinois que l'on peut trouver à bas coût dans le commerce ou sur certaines Marketplace, nos nichoirs répondent à plusieurs exigences qualitatives et environnementales :

  • Un transport réduit : nos hôtels à insectes sont fabriqués en France et à moins de 20 km du lieu de coupe et de transformation du bois.
  • Une fabrication artisanale : nous avons la volonté de faire travailler de petites structures. Ainsi, les abris et hôtels à insectes sont fabriqués par un jeune artisan français qui a créé sa micro-entreprise en 2008.
  • Une longue durée de vie : les abris et hôtels à insectes sont conçus avec des matériaux de qualité. En effet, l'épaisseur des planches et le toit en mélèze (essence réputée imputrescible) rendent l'ensemble particulièrement résistant aux intempéries.
  • L'absence de composés toxiques : les nichoirs sont en bois massif brut, non traité et ne contiennent pas de colles. Ceci afin de préserver les occupant et de ne pas polluer l'environnement.
  • La gestion durable des forêts : le bois utilisé pour la fabrication est issu de forêts vosgiennes gérées durablement (certification PEFC).

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)