Piège à chenille processionnaires du pin - piège collier
      Piège à chenille processionnaires du pin - piège collier
      (4,5/5) sur un total de 222 notes
      Lire les avis

      Le collier Procerex® est fabriqué en France. Il permet d'empêcher les chenilles processionnaires de descendre du pin. Celles-ci sont canalisées vers le sac de collecte et vont se loger à l'intérieur. Elles sont ainsi piégées et ne pourront pas continuer leur cycle de développement.

      Nous vous proposons des pièges avec un grand choix de circonférences, faciles d'installation et durables dans le temps. Le piège à chenilles processionnaires du pin doit être mis en place sur le tronc de l'arbre et s'adapte à sa morphologie.  Il est vendu prêt à monter : pas besoin de racheter un sac pour une utilisation immédiate. Si votre arbre comporte plus de 15 nids  nous vous conseillons d'installer une double descente à moins que son périmètre soit supérieur à 3 m auquel cas cette option est incluse.

      Des pièces détachées sont également disponibles à l'achat pour le piège Procerex®

      Des études de l’INRA ont montré que l’installation de nichoirs favorisaient la présence des mésanges et la régulation par conséquent de la population de chenilles processionnaires sur le long terme. (40 chenilles par jour et jusqu'à 900 au moment des couvées)
      Un autre travail de l'INRA (publication originale) documente la prédation des chiroptères (chauves-souris, pipistrelles...) contre les chenilles processionnaires du pin.
      Nous proposons à ce jour un nichoir pour mésanges, un nichoir à mésanges bleu et des gites à chauves-souris : fabriqués en bois brut épais, par un artisan des Vosges à partir de bois Français.

      Attention, ce piège est inefficace sur la chenille processionnaire du chêne ! Il ne doit pas être installé sur un tronc à l'horizontal ou trop oblique, en cas de doute, consultez-nous !

      Le kit de 16.6 mètres permet de confectionner jusqu'à 10 pièges à la taille souhaitée (10 goulottes + 10 sacs).

      Voir dossier pour lutter contre les chenilles processionnaires

      Description détaillée
        Transporteurs disponibles pour cet article:
      • Colissimo Domicile Array ( [id_carrier] => 37 [id_reference] => 2 [id_tax_rules_group] => 0 [name] => Colissimo Domicile [url] => https://www.laposte.fr/particulier/outils/suivre-vos-envois?code=@ [active] => 1 [deleted] => 0 [shipping_handling] => 0 [range_behavior] => 0 [is_module] => 1 [is_free] => 0 [shipping_external] => 1 [need_range] => 1 [external_module_name] => colissimo [shipping_method] => 2 [position] => 3 [max_width] => 0 [max_height] => 0 [max_depth] => 0 [max_weight] => 0.000000 [grade] => 7 ) 1
      • Chronopost - Livraison express en point relais Array ( [id_carrier] => 40 [id_reference] => 6 [id_tax_rules_group] => 0 [name] => Chronopost - Livraison express en point relais [url] => http://www.chronopost.fr/tracking-no-cms/suivi-page?listeNumerosLT=@&langue=fr [active] => 1 [deleted] => 0 [shipping_handling] => 0 [range_behavior] => 0 [is_module] => 1 [is_free] => 0 [shipping_external] => 1 [need_range] => 1 [external_module_name] => chronopost [shipping_method] => 2 [position] => 4 [max_width] => 0 [max_height] => 0 [max_depth] => 0 [max_weight] => 0.000000 [grade] => 9 ) 1
      Livraison à partir de 6.50 € par colissimo. Offerte dès 80 € d'achats
      Jusqu'à 94 cm de circonférence de tronc
      39,00 €
      Jusqu'à 1,30 m de circonférence de tronc
      42,00 €
      Jusqu'à 1,75 m de circonférence de tronc
      47,00 €
      Jusqu'à 2 m de circonférence de tronc
      51,90 €
      Jusqu'à 2,45 m de circonférence de tronc
      55,80 €
      Jusqu'à 3,14 m de circonférence de tronc
      69,00 €
      Jusqu'à 3,75 m de circonférence de tronc
      85,00 €
      Kit de 16,60 m de collier pour réaliser jusqu'à 10 pièges
      350,00 €

      Vous aimerez aussi

      Biologie des chenilles processionnaires du pin

      La processionnaire du pin est un insecte de l'ordre des lépidoptères.

      L'adulte est un papillon de 4 cm d'envergure, aux longues antennes. Ses ailes antérieures sont grises, les postérieures blanches marquées d'une tache sombre à son extrémité.

      La chenille mesure de quelques millimètres (pour le premier stade larvaire) à 4 cm de long. Elle est de couleur brune avec des taches cuivrées sur le dessus et les flancs.

      Sa face ventrale est jaune. Le corps est fortement velu et couvert de soies urticantes à très fort potentiel allergisant. Les chenilles se déplacent en procession et construisent des cocons de soies dans les arbres résineux dont elles dévorent les aiguilles.

      Il en résulte un affaiblissement important des arbres.

      Chenilles processionnaires dans leur cocon de soie
      Les chenilles processionnaires passent l'hiver en groupe dans de gros cocons de soies.

      Les papillons naissent durant l'été, entre Juin et Septembre selon le climat. Ils peuvent pondre jusqu’à 2500 œufs sur les rameaux ou les aiguilles de diverses espèces de pins mais également sur celles des sapins ou des cèdres.  L'éclosion donne naissance à des chenilles qui s’attaquent aussitôt aux aiguilles des résineux. En parallèle, elles se mettent à tisser des nids de soie dans lesquels elles restent cachées pour s'alimenter. A chaque changement de nids, elles se déplacent en très longues « processions », se suivant toutes en file indienne. Dès les premiers froids, elles construisent des nids très denses à la cime des arbres ou l'extrémité des branches. Elles y passeront l’hiver à l’abri des températures négatives. Au printemps, entre Mars et Avril, les chenilles d'un même cocon quittent leur nid en procession, descendent par le tronc et rejoignent le sol pour s'y enfouir afin tisser un cocon et de se transformer en chrysalide. Au bout de plusieurs mois, la métamorphose est accomplie : les papillons adultes sortent de terre et s'envolent avant de s’accoupler …

      Attention ! N’approchez pas les chenilles processionnaires en raison de leur poils urticants. Veillez à éloigner les enfants et les animaux domestiques de ces insectes.

      Une stratégie de lutte biologique globale contre la chenille processionnaire du pin.

      • Favoriser le contrôle biologique des processionnaires par les mésanges et les chauves-souris : En effet, l’INRA a montré que les mésanges consommaient de nombreuses chenilles de la processionnaire. De même, il a été prouvé que certaines espèces de chauves-souris chassaient les papillons adultes. On peut ainsi installer des nichoirs à mésanges et des abris à chauves-souris dans les zones fortement attaquées par la processionnaire du pin.
      • Utiliser des pièges à phéromone, pour détecter la présence des adultes, réduire les populations, et cibler les meilleurs périodes de traitement avec un insecticide biologique à base de la bactérie Bacillus thuringiensis.
      • Placer des pièges colliers sur le tronc des arbres pour capturer les processions de chenilles qui migrent au printemps.

      Pour plus d'informations, vous pouvez regarder cette petite vidéo : Chenilles processionnaires : les techniques de lutte en pleine révolution

      Le piège collier contre la processionnaire du pin

      Le piège collier PROCEREX® est un dispositif de piégeage mécanique qui s'intègre parfaitement dans le cadre d'une lutte biologique contre la processionnaire. Il a été validé par l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) et est à ce jour la meilleure solution pour lutter contre la chenille processionnaire du pin.

      De qualité professionnelle, il est relativement facile à installer grâce à sa mousse qui épouse parfaitement le tronc. De ce fait et contrairement à d'autres pièges, il n'y a pas besoin de réaliser un mastic de papiers mâchés pour combler les trous entre le piège et l'écorce. Avoir les mains dans l'eau lors des froids mois de janvier ou février, peut s'avérer très désagréable. Le piège Procerex est donc plus confortable à l'installation, et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il y a plusieurs pins ou cèdres à équiper. 

      Ces pièges colliers sont disponibles pour différentes circonférences. Nous vous proposons également un kit de 16,60 m de long qui permet de protéger jusqu'à 10 arbres !

      Tous ces dispositifs sont livrés prêts à monter. 

      Fonctionnement du piège à chenilles processionnaires du pin :

      Le principe est simple, à la sortie de l'hiver les chenilles quittent leur nid et forment une procession. Elles vont descendre de l'arbre et chercher à s'enfouir dans le sol pour se transformer en papillon. C'est à ce moment là qu'elles sont les plus dangereuses pour l'homme et les animaux qui peuvent les toucher accidentellement ou inhaler leur poils urticants. Avec ce piège les chenilles sont stoppées durant la descente de l'arbre et sont canalisées vers le sac collecteur (contenant de la terre légère type tourbe). Elles vont être ainsi piégées à l'intérieur. 

      Attention, les chenilles peuvent rester 15 jours dans le collier avant de descendre dans le sac. Il ne faut pas manipuler le piège durant cette période.

      Les pièges sont à installer avant la descente des chenilles processionnaires du pin. Il en est de même pour le renouvellement des sacs.

      Le schéma ci dessous représente les périodes probables de descentes des chenilles processionnaires. Attention ces périodes dépendent généralement du climat !

      Ainsi, on distingue 4 grandes zones climatiques en France métropolitaine : 

      • La zone océanique recouvrant la façade atlantique, la Bretagne et le littoral de la Manche
      • La zone semi-océanique s'étalant du Nord du pays en passant par la région parisienne, le Limousin et le sud ouest de la France
      • Une zone continentale recouvrant l'Alsace et la Lorraine, la Bourgogne, l'Auvergne et le Lyonnais
      • Une zone méditerranéenne avec la Provence et l'Occitanie
      • Une zone montagnarde avec les Alpes, le Massif Central, les Vosges et les Pyrénées
      Procession climat océanique
      Jan
      Fev
      Mar
      Avr
      Mai
      Jui
      Jui
      Aou
      Sept
      Oct
      Nov
      Dec
      Procession climat semi-océanique
      Jan
      Fev
      Mar
      Avr
      Mai
      Jui
      Jui
      Aou
      Sept
      Oct
      Nov
      Dec
      Procession climat continental
      Jan
      Fev
      Mar
      Avr
      Mai
      Jui
      Jui
      Aou
      Sept
      Oct
      Nov
      Dec
      Procession climat méditerranéen
      Jan
      Fev
      Mar
      Avr
      Mai
      Jui
      Jui
      Aou
      Sept
      Oct
      Nov
      Dec
      Procession climat montagnard
      Jan
      Fev
      Mar
      Avr
      Mai
      Jui
      Jui
      Aou
      Sept
      Oct
      Nov
      Dec
       
      Optimale
       
      Possible
       
      Peu recommandé

      Que faire avant de commander son piège à chenilles processionnaires du pin ?

      • Si possible, prévoyez d’installer le piège à chenilles processionnaires en hauteur de manière à ce que le sac ne soit pas accessible aux enfants ou aux animaux de compagnie.
      • Mesurez à l'aide d'un mètre ruban la circonférence du tronc de l’arbre afin de choisir la longueur du piège en conséquence.

      Il vaut mieux un piège trop long que trop court : respectez une marge d'erreur de :

      • 5 cm pour les pièges de moins de 2 m
      • 10 cm pour les dispositifs de moins de 3 m
      • 15 cm pour les très grands modèles
      • Exemple si votre arbre a une circonférence de 93 cm prenez le format 1m30

      Les points forts du piège à processionnaire

      • Élimination systématique des chenilles lors de la descente : 100 % d'efficacité si bien installé
      • Installation simple
      • Capacité de piégeage très élevée
      • Système double mousse s’adaptant parfaitement au tronc 
      • Réutilisable plusieurs saisons
      • Lutte physique sans développement de résistance
      • Produit fabriqué en France
      • Sac très résistant
      • Pièces de rechanges disponibles
      • Pièges prêts à monter
      • Large choix de circonférences

      Les différentes pièces du pièges

      Le piège collier est constitué des 8 pièces suivantes: 

      La bande de mousse bi-densité

      Collier en mousse bi densité

      Le déflecteur ou collerette

      Le déflecteur oriente les chenilles vers la goulotte

      La goulotte de descente

      La goulotte et l'une des pièces maitresse du dispositif

      La sangle d'attache au tronc

      La sangle doit être doublée pour des circonférences de tronc supérieures à 3 m

      Le sac collecteur

      Les deux colliers de serrage

      Colliers de serrage du piège Procerex

      Le tendeur

      Le tendeur peut être acheté séparément

      La mono-mousse pour combler les trous

      Mousse de colmatage du piège procerex : pas besoin de tremper les mains dans l'eau pour faire un mastic de colmatage à base de papier maché

      Durabilité du piège

      Installation du piège collier

      La mise en place du piège reste très simple et demande seulement de disposer d'une agrafeuse, d'un cutter ou d'une paire de ciseaux. Elle se déroule en 4 grands temps  :

      1. Le montage de la goulotte de descente sur le tronc qui permettra aux chenilles de passer du collier au sac collecteur.
      2. Le remplissage du sac collecteur avec de la terre et son installation sur la goulotte.
      3. La fixation de la mousse sur le déflecteur.
      4. La présentation du collier sur l'arbre avec serrage et agrafage du déflecteur.

      Comptez environ 15 min pour installer un piège collier de 2 m de long. Rajoutez 5 min si vous devez écorcer le tronc. 

      Le piège peut se monter seul mais nous vous conseillons malgré tout d’être deux pour vous faciliter la pose

      Si l’écorce présente de nombreuses crevasses, nous vous conseillons de raboter légèrement  le tronc de manière à éliminer les très grosses anfractuosités que la mousse bi-densité ne saurait combler. Cela vous simplifiera grandement la tâche par la suite et cela ne représente aucun danger pour l'arbre. Lorsque le tronc présente un faible relief, cette opération est totalement inutile.

      • Etape 1 : Enfilez la sangle dans les fentes latérales de la goulotte. Installez la sangle et la goulotte autour du tronc de manière à ce que la goulotte présente le coté mousse en haut et plaqué contre le pin. Veillez également à ce que la boucle métallique de la sangle ne soit pas placée contre l’arbre
      • Etape 2 : Remplissez le sac avec au minimum 5 litres de terre collectée à proximité du pin ou de terreau. Prévoyez environ 1 L de substrat par nid supplémentaire.
      • Etape 3 : Faites en sorte que la partie basse de la goulotte (coupée en biseau) passe bien dans l’ouverture du sac et que celle-ci ne touche pas la terre.
      Raboter le tronc n'endommage pas l'arbre
      Etape optionnelle : rabotage du tronc si l'écorce est très marquée
      La sangle et la goulotte sont à fixer sur le tronc du pin
      Etape 1 : installation de la sangle et de la goulotte
      La sac doit être rempli de terre
      Etape 2 : remplissage du sac
      Insertion de la goulotte dans le sac
      Etape 3 : passage de la goulotte dans le sac
      Fixation du sac collecteur
      Etape 4 : fixation du sac
      Les oeillets du sac doivent être le plus espacés possible
      Etape 5 : éloignement des deux points d'attache
      Apposition de la mousse sur le tronc et le support
      Etape 6 : présentation de la mousse
      Découpe du collier
      Etape 7 : étirement de la mousse et découpe en butée de goulotte
      • Etape 4 : A l’aide des colliers de serrage, attachez le sac à la sangle.
      • Etape 5 : Veillez à éloigner le plus possible les points d’attaches (les œillets du sac doivent être le plus loin possible, sinon le pièges risque de s’incliner).
      • Etape 6 : Plaquez l’extrémité de la mousse bi densité sur les ergots de la goulotte et en butée contre celle-ci. Faites le tour du tronc en tendant et en plaquant bien la mousse contre l’écorce.
      • Etape 7 : Arrivé en butée de l’autre bout de la goulotte, coupez la bande à l’aide d’un cutter ou de ciseaux. La mousse doit être soutenue par les deux ergots et doit toucher les deux bords de la goulotte.

      Retirer les films plastiques de la collerette
      Etape 8 : dénudage du déflecteur
      La partie exterieure de la mousse est collante afin de pouvoir y fixer facilement la collerette
      Etape 9 : denudage de la mousse
      Collage de la mousse bi-densité sur la collerette
      Etape 10: Collage du deflecteur sur la mousse
      Formation du piège collier
      Etape 11 : installation du collier sur la goulotte
      • Etape 8 : Enlevez les deux films de protection du déflecteur (un de chaque coté).
      • Etape 9 : Otez délicatement le film protecteur sur la partie externe de la bande de mousse
      • Etape 10 : Posez le déflecteur au sol et collez la mousse bi-densité sur la bordure perforée. Commencez par une extrémité du déflecteur et laissez dépasser le reste de la collerette.
      • Etape 11 : Revenez positionner le collier ainsi obtenu (collier =assemblage déflecteur + mousse bi densité) contre la goulotte et sur les ergots. Faites le tour du tronc en tendant le plus possible le collier de manière à ce que la mousse comble la moindre anfractuosité des écorces.

      Chevauchement du deflecteur
      Etape 12 : chevauchement du deflecteur
      Installation du tendeur
      Etape 13 : liaison des parties chevauchantes du déflecteur avec le tendeur
      Agrafez le déflecteur sur lui même
      Etape 14 : agrafez les deux parties superposées du déflecteur
      Aucun trou ne doit exister sur la circonférence de l'arbre sous peine de leur offrir un échappatoire
      Etape 15 : colmatage d'éventuels orifices dans l'écorce à l'aide de la monomousse
      • Etape 12 :Arrivé au bout de la mousse, passez le déflecteur au-dessus de la goulotte et faîtes se chevaucher les deux parties de la collerette.
      • Etape 13 : Reliez les à l’aide du tendeur (n’hésitez pas à bien faire tendre).
      • Etape 14 : Agrafez énergiquement ces deux parties entre elles. N’hésitez pas à réaliser plusieurs points d’attaches.  Le piège est alors monté.
      • Etape 15 : Vérifiez juste que la mousse épouse bien l’écorce et qu’il n’y a pas de trous par lesquels les chenilles pourraient s’échapper. Si tel est le cas, découpez de petits bouts de mono-mousse et servez vous en pour combler les interstices.  

      Rappel : la réussite du piégeage dépend de l'absence de trous entre la mousse et l'écorce ! Veillez également à ce que le piège collier se situe sur le seul accès au sol … Le piège doit être installé sur un tronc et pas sur une branche  à l'horizontale ou trop oblique : le passage dans la collerette serait trop difficile.

      Cas des gros spécimens et des pins fortement infestés

      Pour des arbres infestés par plus de 15 nids, installez une deuxième goulotte de descente à l’opposé de la première de manière à bien équilibrer le piège. Utilisez pour cela le kit de double descente. Cela permet d’éviter l’engorgement du collier et le débordement. Pour son installation, il suffit de procéder de la même manière qu’énoncée précédemment. Il faudra juste couper la mousse en deux et commander une goulotte, un sac et deux colliers de serrage supplémentaire. 

      Pour les pièges de plus de 3 m de circonférence : 2 sangles sont fournies. Il faut les attacher l’une à l’autre pour faire le tour de l’arbre. Une deuxième goulotte est également fournie avec un sac supplémentaire et des colliers de serrage.

      Ce piège à chenille processionnaire est fabriqué en France

      Conseil esthétique

      Si le pin attaqué est à proximité de votre habitation ou d’un espace de vie, vous pouvez placer le sac et la goulotte sur la face opposée du tronc de manière à rendre le piège plus discret dans son environnement.

      Elimination du sac contenant les chenilles

      Attendez 3 semaines à compter de la dernière procession de chenilles. Passé ce délai, revêtez des gants, des lunettes de protection, un masque et une sur-tenue afin de vous protéger d'éventuels poils urticants. Détachez le sac et versez y de l'eau bouillante afin d'éliminer les chenilles ou les chrysalides de la processionnaire du pin. Une fois refroidi, fermez le sac à l'aide d'un collier de serrage ou d'une ficelle et doublez le avec un ou deux sacs poubelle pour prévenir tout perçage accidentel. Jetez le sac à la déchèterie ou aux ordures ménagères. Attendez le jour de la collecte dans ce cas ci.

      Durée dans le temps du piège à chenille processionnaire

      Le piège collier contre la processionnaire du pin peut être utilisé sur plusieurs années. Il suffit juste de changer le sac tous les ans après la descente. Suivant l’exposition du dispositif, le tendeur peut se dégrader plus rapidement que prévu. Pas d’inquiétude, nous vous proposons des pièces de rechange pour ces articles et le cout de la pièce est modique.

      Nous vous préconisons de renouveler le piège tous les 5 ans afin d’adapter le collier à la croissance de l’arbre.

      Faut il démonter le piège chaque année?

      Le piège Procerex peut être laissé toute l'année dehors. Le démontage est également possible. Les deux solutions présentent des avantages et des inconvénients.

      Démontage annuel du piège

      • Démonter le piège après chaque descente (généralement à la mi mai) permet d'augmenter la durée de vie du piège collier
      • Prenez garde cependant à bien nettoyer à l'eau la collerette et la mousse pour rincer les poils urticants. Veillez à revêtir des équipements de protection
      • Cette façon de faire demande cependant plus de temps.

      Installation unique

      • La pose unique du piège permet d'économiser du temps d'installation et de démontage
      • Cela permet également de diminuer les risques d'urtications
      • En revanche, selon l'exposition au soleil et au gel le piège collier vieillit plus rapidement

      AEDES PROTECTA
      PCPRO094
      97820 Produits

      Références spécifiques

      Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté :