Lécithine anti oïdium

Produit fabriqué en France Traitement à base de substances naturelles Utilisable en agriculture biologique

La lécithine est une substance huileuse totalement naturelle issue du soja ou du tournesol. C'est une substance de base ayant une action reconnue contre les maladies fongiques telles que la cloque du pêcher, l'oïdium, le mildiou, la rouille et les tâches noires sur rosiers.

Flacon de 50 mL concentré.

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

11,90 €

 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Lécithine anti oïdium

L'oïdium ou la maladie du blanc

Oïdium sur érable

L'oïdium, une maladie fongique redoutable

L'oïdium ou "blanc" est l'une des maladies foliaires les plus fréquentes.

Elle est provoquée par le développement de plusieurs champignons (Podosphaera xanthii et Golovinomyces cichoracearum var. cichoracearum sont les deux plus fréquents). Pour pouvoir se développer et croître, ils déploient leurs mycélium à l'intérieur des feuilles de la plante attaquée pour prélever les nutriments dont ils ont besoin.

4 à 6 jours après l'infestation, l'oïdium commence à produire des spores qui seront principalement dispersés par le vent. Ceux-ci iront contaminés de nouvelles cultures.

Les symptômes et dégâts

Cette maladie cryptogamique est facilement reconnaissable :

  • On observe tout d'abord des taches circulaires, blanches et poudreuses.

  • Elles apparaissent généralement sur les vieilles feuilles, les tiges et parfois les fruits.
  • Ces tâches vont ensuite se développer et recouvrir intégralement la face supérieur et inférieur des feuilles d'un feutrage blanc.
  • Les feuilles jaunissent, se déforment et chutent prématurément. 

  • Toute la croissance de la plante se retrouve ralentie.

Les conditions favorables à l'apparition et au développement de l'oïdium

L'oïdium se développe mieux lorsqu'il y a trop d'azote dans le sol

Contrairement à beaucoup d'autres maladies cryptogamiques, l'oïdium n'a pas besoin d'eau pour se développer. On observe même un arrêt du développement lors d'épisodes pluvieux. Les températures n'ont également pas beaucoup d'influence sur l'apparition de la maladie (L'oïdium se plait à des températures comprises entre 10 et 35°C). Les mois de Mai et septembre sont des périodes à risques. 

Par contre, il se développe préférentiellement sur des plantes situées à l'ombre, ou poussant au sein d'une végétation dense. Le soleil direct et les fortes températures (supérieurs à 38°C) ralentissent sa propagation.

L'excès d'azote favorise également l'apparition de la maladie.

Les plantes sensibles à l'oïdium

L'oïdium est un champignon très généraliste, il s'attaque à de nombreux végétaux :

  • Les cucurbitacées : Courges, courgettes, melons, concombres, pâtissons
  • Les solanacées : Tomates
  • Les cultures fruitières : Vignes, pommiers, groseilliers
  • Les cultures ornementales : Rosiers, bégonias 
De nombreuses plantes sont sensibles aux attaques de l'oïdium

La lutte biologique contre l'oïdium avec un traitement naturel : La lécithine

Qu'est ce que la lécithine ?

Soja

La lécithine est un phospholipide. C'est un élément que l'on retrouve partout dans la nature et notamment dans le corps humain.

Cette substance est indispensable à l'organisme car elle participe au fonctionnement du cerveau, du foie du système nerveux et cardiaque.

Les œufs, le soja et le tournesol sont des aliments très riches en lécithine.

La lécithine pour lutter contre l'oïdium est une préparation naturelle issue du soja.

Les points forts de la lécithine

  • Permet de réaliser jusqu'à 33 L de traitement contre l'oïdium sur cultures légumières, soit une couverture de 220 à 330 m².
  • Pour l'oïdium sur fruitiers, vignes et rosiers le flacon de 50 mL de lécithine permet de préparer 66 L de bouillie pour protéger 220 à 1320 m².
  • C'est une substance de base qui est utilisable en agriculture biologique.
  • Elle est sans danger pour l'environnement.
  • Produite en France.

Son utilisation

  • En fonction des doses indiquées sur le tableau des usages ci-dessous, et du volume à traiter, versez le contenu du flacon et le volume d’eau correspondant dans un pulvérisateur.
  • Agitez pour obtenir un mélange homogène. Pulvérisez les deux faces des feuilles en veillant à recouvrir complètement les parties du végétal à protéger.
  • Pour éviter tout effet indésirable, faire un essai préalable sur une petite partie de la plante avant de généraliser le traitement.

Composition

100 % lécithine de soja : substance de base autorisée selon le Règlement CE n°1107/2009 et le document SANCO/12798/2014.

Période de traitement

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Lécithine anti oïdium
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Tableau des usages du traitement bio contre l'oïdium à base de lécithine

CibleCulturesDose en g ou mL de lécithine
/ 1 L d'eau
Volume à préparer pour traiter 10 m²Nombre d'apports maxIntervalle entre les applicationsPériode application
Cloque du pêcherPêcher0,751 L3 à 125 joursDe la formation des feuilles jusqu'à ce que les fruits
aient atteint 90 % de leur taille finale
OïdiumPommier, poirier, cognassier
Cassissier, groseillier et groseillier à maquereau21 L2 à 4Du développement des feuilles jusqu'à maturation avancée
Cucurbitacées : Concombre, cornichon, courgette, patisson, melon, potiron, courges1,51,5 L2 à 6De la formation des feuilles jusqu'à maturation complète
Laitue27 jours
Mâche1-
Cultures florales et plantes
vertes
0,75300 mL3 à 125 jours
Maladies fongiquesCultures florales et plantes
vertes
Taches noiresRosiers
Alternariose
Maladies des tâches
brunes
Endives, chicorée1,51,5 L2 à 67 jours
MildiouVigne0,751 L3 à 125 joursFormation des feuilles jusqu'à ce que les baies deviennent molles
Tomate1,51,5 L2 à 67 joursDe la formation des feuilles jusqu'à maturation complète
Fraisier2500 mL3 à 125 jours
Pomme de terre1,5 L
Pourridié
Cœur rouge des racines
Framboisier500 mL

Respectez un délais avant récolte de 30 jours pour la vigne et de 5 jours pour les autres plantes.

Appliquez la lécithine pour le traitement des parties aériennes des plantes.

Précautions d'emploi

Lire et respecter les usages, délais avant récolte, intervalles entre 2 applications et le nombre minimal et maximal d'applications. En cas de consultation d'un médecin garder l'étiquette. Stocker dans l'emballage d'origine, et hors de la portée des enfants. Ne pas réutiliser l'emballage. Se laver les mains après utilisation.

Nos autres traitements naturels pour lutter contre l'oïdium

Le soufre minéral

Le soufre est une substance d'origine minérale. Il est utilisé en agriculture biologique pour lutter contre l'oïdium.

Les brisures de prêles pour décoction ou purin

Les brisures de prêles séchées permettent de préparer des décoctions ou purins aux propriétés bio-stimulantes et anti-fongiques.

Le stimulateur des défenses naturelles

Ce traitement bio anti-oïdium contient des bactéries Bacillus subtilis qui vont créer une barrière protectrice sur la plante et stimuler ses défenses immunitaires.

 Avis

Soyez le premier à donner votre avis !