Phéromone contre la processionnaire du chêne

Ce produit se conserve longtemps Utilisable en agriculture biologique

Capsule de phéromone pour piéger les papillons mâles de la processionnaire du chêne

A utiliser avec le piège à phéromone contre les processionnaires.

Durée de diffusion : 45 jours

Durée de conservation au congélateur : 6 mois à compter de la date de fabrication

S'utilise de mi juin à fin septembre

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

8,80 €
A partir de 2, économisez 3,35 € par article
A partir de 20, économisez 4,30 € par article

 Notes et avis clients
 (1/5)  - 1 note(s) - 1 avis
Voir répartition
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Phéromone contre la processionnaire du chêne

La chenille processionnaire du chêne s'attaque aux jeunes rameaux des arbres

La processionnaire du chêne

La processionnaire du chêne (Thaumetopoea processionea) est une espèce de lépidoptère naturellement présente en Europe. En France, on la retrouve essentiellement dans toute la partie Nord du pays mais elle peut également être présente sporadiquement dans d'autres régions. Comme son nom l'indique, cette espèce s'attaque essentiellement aux chênes. Les papillons femelles pondent leurs œufs sur les jeunes rameaux à la cime des chênes. Les pontes sont généralement déposées en amas de 50 à 300 œufs sur les parties bien exposées de l'arbres (souvent au sud). En effet, la processionnaire du chêne n'effectue qu'une seule génération par an, et les œufs devront survivre durant l'hiver, d'où l'intérêt de rechercher des emplacement de ponte favorable à leur survie.

Au printemps suivant, les œufs éclosent au débourrement des chênes. Les chenilles peuvent ainsi profiter de l'abondance des jeunes feuilles pour se nourrir. Elles vivent en colonies de frères et sœurs. Elles possède une tête sombre, un corps couleur brun crème parsemé de plaques brunâtres et hérissés de poils urticants. Durant la journée les chenilles processionnaires du chêne se regroupent dans un nid soyeux plaqué sur l'écorce du tronc ou des charpentières de l'arbre. Au cours du développement de ces insectes, le nid deviendra de plus en plus imposant. Toutes les nuits, les chenilles partent se nourrir des feuilles de chêne. Elles effectuent ce déplacement en file indienne, c'est à cela qu'elles doivent leur nom de processionnaire. La chenille processionnaire du chêne se nourrie d'avril à juillet en règle générale puis va effectuer sa métamorphose au cœur de son nid.  Les adultes apparaissent de mi juillet à mi septembre. Ils vivent la nuit et ont pour unique but de se reproduire. 

Les chenilles processionnaires du chêne peuvent parfois entraîner une défoliation totale des arbres. Ce phénomène, lorsqu'il est répété, ou combiné avec une présence importante d’Oïdium, peut fragiliser considérablement les chênes qui seront alors beaucoup plus sensibles aux insectes ravageurs du bois.

Les chenilles processionnaires du chênes sont urticantes et peuvent être dangereux pour la santé humaine ou animale

Enfin, les chenilles processionnaires du chêne, tout comme les processionnaires du pin, sont hérissées de poils urticants qui peuvent représenté un danger pour les hommes et les animaux. Ces poils urticants peuvent être libérés au grès du vent et entraîner des irritations nommées érucisme. Le risque de développer des symptômes graves voire invalidant augmentent avec le nombre d'exposition. Cela peut être très problématique pour les professionnels de la foret. Il est donc très important de lutter contre le développement de ce ravageur.  

La phéromone contre la processionnaire du chêne

A l'instar d'autres insectes, les papillons femelles de la processionnaire du chêne émettent des phéromones pour attirer les mâles et provoquer l'accouplement. Ces molécules naturelles ont pu être synthétisées par l'homme et sont introduites en forte concentration à l'intérieur de ces capsules. Ces dernières  diffusent durant 45 jours les phéromones de la processionnaire du chêne et permettent, en association avec un piège à phéromone, de piéger un grand nombre de papillons mâles. Les accouplements sont ainsi perturbés. De plus, ce piégeage permet également de détecter la présence des papillons et d'appliquer l'année suivante un traitement biologique à base d'une bactérie, le Bacille de Thuringe. Celle ci s'attaque exclusivement aux jeunes chenilles et ne provoque pas de dommages sur les autres espèces d'insectes.

Période d'utilisation de la phéromone contre la processionnaire du chêne

Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Processionnaire du chêne
Jan
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sept
Oct
Nov
Dec
Légende
Optimale
Possible
Peu recommandé

Conseils techniques

La capsule diffuse la phéromone pendant 45 jours à compter l'ouverture du sachet. Il suffit de la déposer dans le panier du piège à phéromone sans l'ouvrir ou la couper. Mettez des gants afin de ne pas la polluer avec votre odeur. Pour couvrir la période de vol des processionnaire du chêne, il faut compter 2 capsules de phéromones par piège et par an.

Une phéromone utilisée par les professionnels

Cette phéromone est utilisée par de nombreux professionnels dans les chênaies du nord de la France.

Seul inconvénient, elle ne se conserve que 6 mois au congélateur à compter de sa fabrication. De ce fait, nous vous proposons ces phéromones sur commande et nous vous les envoyons au moment le plus opportun afin de maximiser la qualité du produit. 

Nous vous demandons donc de ne commander ces phéromones que pour une seule saison.

 Avis
Par le 02 Sept. 2020 (Phéromone contre la processionnaire du chêne) :
(1/5

pas de resultat

pas de papillons dans les pieges malgré le respect de l installation dans les arbres