Phasmes moroses pour l'élevage

Produit par insectosphere, en France (01) Produit fabriqué en France

Le phasme morose (Carausius morosus), plus connu sous le nom de phasme bâton, est l'espèce idéale si vous souhaitez commencer un premier élevage. Son coté peu exigeant, sa croissance rapide et sa reproduction très prolifique, font du phasme morose une espèce adaptée aux éleveurs débutants et aux enfants.

Lot de 5 jeunes phasmes batons

Voir la description détaillée
Quantité
Rupture de stock

14,00 €

 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Phasmes moroses pour l'élevage

Le phasme morose : un insecte très facile à élever

Le phasme morose (Carausuis morosus), ou phasme bâton est originaire du Sud de l'Inde. De couleur marron foncé à la naissance, il va s'éclaircir une fois adulte pour devenir beige ou vert. Ce phasme ressemblant à une brindille, vit en petite communauté et possède la particularité de se figer, les pattes alignées le long du corps pour simuler sa mort.

  • Les œufs mesurent 2,1 à 2,5 mm de long et sont de formes rondes/ovales. Ceux ci sont laissés au sol par les femelles.
  • Les juvéniles sont marrons et mesurent de 1 à 1,5 cm à la naissance
  • Après 2 stades larvaires, ils vont muer pour devenir adultes . C'est aussi à ce moment là que vont apparaître des marques rouges aux aisselles de ses pattes.

Le phasme morose est un insecte très facile à élever qui convient parfaitement aux débutants. Il est peu exigeant au niveau de la température et de l'humidité. La seule difficulté réside dans la durée de l'élevage qui s'écoule sur plusieurs mois de l'année. Il convient parfaitement à l'étude de la biologie dans les classes.

Durée du cycle de développement du phasme bâton

Les phasmes moroses sont des insectes. Leur vitesse de développement dépend donc de la température. Ainsi, lorsque l'élevage se situe dans une maison ou dans une salle de classe il faut compter :

  • 2 à 4 mois pour assister à l'éclosion des œufs
  • 6 mois pour que les juvéniles deviennent adultes
  • 6 mois pour voir les adultes se reproduire et finir leur vie

Ces cycles sont indicatifs, si la température est élevée, le cycle sera accéléré tandis qu'il sera fortement ralenti si l'élevage se situe dans une pièce froide.

Oeufs de phasme baton
Le phasme baton est polyphage mais le lierre est l'aliment le plus pratique

Alimentation des phasmes bâtons

C'est une espèce très polyphage, elle va consommer du lierre, des ronces, rosiers, aubépines, millepertuis, noisetiers et chênes …

Pour les nourrir, donnez leur des branches avec feuilles que vous aurez préalablement placées dans un petit pot en verre avec de l'eau pour éviter qu'elles ne se dessèchent trop rapidement.

La nourriture est à renouveler approximativement toutes les semaines ou bien dès que les feuilles sont sèches.

Reproduction du phasme morose

Ce phasme se reproduit par parthénogenèse : tous les phasmes sont des femelles et vont pondre des œufs fertiles sans avoir été fécondées.

Une femelle va pondre en moyenne 2 œufs par jour qu'elle va laisser tomber au sol.

Le taux d'éclosion des œufs est de l'ordre de 80 à 90%, ils doivent être mis dans une enceinte humide. Une boîte avec une aération et un coton humide fait très bien l'affaire.

Les jeunes phasmes sont de couleur sombre
Adulte de phasme baton

Quelles sont les bonnes températures et humidité d'élevage ?

Le phasme morose est peu exigeant en termes de températures. Veillez à maintenir l'élevage de phasmes bâtons dans une pièce avec des températures comprises entre 18 et 24°C

Si la pièce devait passer au delà de ces températures, pas de panique : le phasme morose est assez résistant.

Une humidité comprise entre 60 et 80% est optimale pour l'élevage des phasmes bâtons.

Dimension du vivarium :

Avec un vivarium de 30 cm de hauteur, 30 cm de largeur et 30 cm de longueur, vous pouvez héberger 10 adultes.

Que faire si mon élevage de phasmes bâtons devient trop important ?

Cette espèce n'étant pas endémique de France métropolitaine, elle ne doit en aucun cas être relâchée dans la nature.

Si vous avez trop d’œufs ou de phasmes et que vous ne souhaitez pas avoir un gros élevage, passez les 24H au congélateur avant de les jeter.

 Avis

Soyez le premier à donner votre avis !