Nichoir en bois pour chouettes
  • Nichoir en bois pour chouettes

Nichoir à chouettes

Produit fabriqué en France Ce produit se conserve longtemps

Ce nichoir est fabriqué en bois massif par un artisan des Vosges. Il permet d'accueillir des chouettes de Tengmalm, des chouettes chevêchette d'Europe  ou des chouettes hulottes. Héberger ces oiseaux chez vous vous permettra de limiter le nombre de campagnols, souris et rats qui sont responsables de nombreux dégâts sur vos cultures.

Voir la description détaillée
Quantité
Disponible

84,00 €

 Notes et avis clients
personne n'a encore posté d'avis
Sur ce produit :
Livraison offertedès 100€ d'achats
et sur de nombreux produits

Description Nichoir à chouettes


Les chouettes, meilleurs alliées contre les rongeurs

En France, il existe de nombreuses espèces de chouettes. Ces rapaces nocturnes se nourrissent essentiellement de rongeurs et ont donc un rôle indispensable dans l'équilibre des écosystèmes. On peut noter qu'un couple de chouettes avec ses petits peut consommer plusieurs milliers de campagnols sur une année.

Naturellement, la majorité des rapaces nocturnes nichent dans les cavités des vieux arbres ou d'anciens nids de pics. Malheureusement dans les exploitations forestières les arbres atteignent rarement un âge assez avancé pour pouvoir héberger ces rapaces. Face à la disparition des habitats des chouettes, il apparaît donc important de leur installer des nichoirs.

Une chouette chevêche

Généralité sur les nichoirs à chouette

Caractéristiques techniques du nichoir à chouettes

  • Le trou d'envol est de 80 mm de diamètre
  • Largeur 24,5 cm, profondeur 34 cm, Hauteur 41 cm
  • Poids : environ 5.6 kg
  • Dispose de 2 crochets d'attache au dos 

Ce nichoir est fabriqué en bois massif des Vosges. Il n'est pas poncé pour assurer une bonne adhérences aux oisillons.

Conseils d'installation des nichoirs à chouette

Vous pouvez installer votre nichoir à chouette directement sur un bâtiment si tant est que celui-ci soit élevé à l'instar d'un immeuble, d'un bâtiment industriel, sur une maison, sur une cheminée (en prenant soin de ne pas exposer le nichoir aux fumées), sur une église, un silo de stockage de grains…

Votre nichoir peut également être installé à même l'arbre dans votre jardin ou dans une forêt.

Dans tous les cas, il doit être posé à une hauteur minimale de 6 m par rapport au sol. Nous vous conseillons de laisser un intervalle de 1 à 2 m entre les nichoirs installés sur un même bâtiment ou un même arbre.

Votre nichoir à chouette peut être occupé par d'autres espèces comme :

Un pigeon ramier

Différentes espèces de pigeons

Un choucas des tours

Le choucas des tours

Une huppe fasciée

La huppe fasciée

Les écureuils

Les occupants les plus probables pour ce nichoir

Une chouette de Tengmalm

La chouette de Tengmalm

La nyctale de Tengmalm est exclusivement nocturne. Elle vit  en zones montagneuses (entre 1500 et 2000 m d'altitude), préférentiellement dans les forêts de conifères. On la retrouve essentiellement dans les massifs des Vosges, du Jura, des Alpes et des Pyrénées. Son développement est fortement lié à celui du pic noir, qui de par son activité, lui procure un nid idéal.  C'est pourquoi on retrouve de plus en plus de chouettes de Tengmalm dans le Massif Central ou en Bourgogne, zones où le pic noir est de plus en plus observé.

Cette chouette se nourrit principalement de de petits rongeurs mais peut également se contenter de petits passereaux, de batraciens et parfois d'insectes. Elle stocke ses excédents de proies dans les arbres où au cœur de son nid. La femelle pond au printemps entre 3 et 6 œufs. Une fois les oisillons apparus, le mâle s'occupe de leur alimentation. Le couple ne dure qu'une seule saison.

La chouette chevêchette d'Europe

La chevêchette est la plus petite espèce de chouette d'Europe. Elle fait approximativement la taille d'un étourneau. Elle occupe elle aussi les forêts de résineux des zones montagneuses. La chouette chevêchette est très sédentaire, elle ne quitte presque jamais son territoire et ne se déplace qu'en période de disette. 

Cette chouette peut capturer des proies aussi grosses qu'elle. Elle se nourrit essentiellement de petits passereaux et de rongeurs. Il lui arrive parfois de s'en prendre à de petits reptiles. Elle entrepose également son surplus de nourriture dans les cavités des arbres.

Le mâle et les femelle choisissent leur nid ensemble. La femelle pond en Avril ou en Mai entre 3 et 5 œufs. Là encore, le mâle chasse et s'occupe de l’approvisionnement en nourriture des oisillons.  Une fois que la femelle délaisse ses petits, le couple se sépare.

La chevêchette d'Europe
La Hulotte a les yeux entièrement noir

La chouette hulotte : l'espèce la plus commune en France

La chouette hulotte est une espèce trapue aux yeux complètement noirs. La teinte de son plumage varie selon les individus et peut être plus ou moins claire. Ses plumes lui assure un parfait camouflage en journée. En effet elle se blottit contre le tronc d'un arbre et les motif de sa robe rappellent ceux de l'écorce. La hulotte est l'espèce de chouette la plus répandue en France. On la trouve sur tout le territoire à l'exception de la Corse. Elle se fait aussi plus rare en altitude (> 1500 m) et dans les zones où les arbres sont peu nombreux. 

C'est un rapace nocturne sédentaire qui défend son territoire. La hulotte se nourrit principalement de campagnols mais elle peut également s'attaquer à de petits oiseaux ou batraciens ainsi qu'à des insectes et des vers de terre. Elle gobe ses proies en intégralité et évacuera les parties non digestes via des pelotes de réjection. 

Les couples de chouettes hulottes sont fidèles à vie. La ponte à lieu dans une cavité d'un arbre où la femelle y laisse de 3 à 5 œufs. Cela se passe généralement entre mars et mai selon les zones. Le mâle et la femelle nourrissent la nichée. Après 3 mois, les oisillons prennent leur envol et partent à la recherche d'un territoire.

 Avis

Soyez le premier à donner votre avis !