Nématode contre les ravageurs des palmiers Agrandir l'image

Nématodes contre les ravageurs des palmiers

Neuf

S. carpocapsae est un nématode naturellement présent en France. Il s’attaque aux chenilles du papillon palmivore ainsi qu'au charançon rouge qui déciment les palmiers et dattiers.

Si vous possédez un palmier infesté, la loi vous impose de le traiter ! 

Ce nématode est largement préconisé du fait de sa grande efficacité et de son innocuité envers l'homme et l'environnement.

Plus de détails

19,80 € TTC

Livraison : 2 à 4 jours

  • 25 Millions pour 1 à 3 palmiers
  • 50 Millions pour 2 à 6 palmiers
  • 250 Millions pour 10 à 30 palmiers
  • 500 Millions pour 20 à 60 palmiers

Notes et avis clients

(5/5)
2 note(s) - 2 avis
Voir répartition

En savoir plus

Les palmiers sont victimes de deux ravageurs d’importance à savoir le papillon palmivore et le charançon rouge du palmier. Ces organismes exotiques ont été introduits en France au début des années 2000 et se sont très bien acclimatés au milieu méditerranéen. Son aire de répartition tend désormais à s’étendre de plus en plus.  

Biologie des Papillons palmivores

Le Papillon palmivore (Paysandisia archon), ou Sphinx du palmier, est originaire d’Amérique du Sud.  L’adulte fait 10 cm d’envergure. Ses ailes antérieures sont brunes et les postérieures sont orangées avec des marques noires et blanches. Les femelles pondent une dizaine d’œufs à la base des feuilles du palmier. Les chenilles, blanches et très charnues, mesurent 10 cm de long environ. Elles se nourrissent des tiges et des troncs des palmiers durant un ou deux ans avant de construire au mois de mars un cocon avec des fibres du palmier. Les papillons émergent de juin à septembre et s’accouplent au cours de cette période puis pondent sur les palmiers.

La présence d’exuvies, de chrysalides ou de sciures brunes en paquet sur le tronc du palmier (stipe) ou à terre peuvent vous indiquer que votre palmier est infesté par des chenilles de papillon palmivore. Il en est de même lorsque les jeunes feuilles sont grignotées, que la couronne de l’arbre se nanifie ou que le tronc du palmier se déforme et pousse tordu.

 

Important : La lutte contre le papillon palmivore est obligatoire !

Biologie des Charançons rouges du palmier

Originaire d’Asie du Sud-Est, le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) est un ravageur d’importance des palmiers et des dattiers. Il pénètre généralement ces arbres via des blessures comme les plaies de taille, d’où l’importance d’appliquer du mastic à cicatriser sur chaque blessure. Possédant un corps orange maculé de taches noires, l’adulte mesure environ 3 cm de long et peut vivre 4 mois. Les femelles peuvent pondre au cours de leur vie entre 100 et 300 œufs principalement au printemps et en automne. Les œufs ont la forme d’un grain de riz. Les larves qui en résultent sont très dodues et arborent une couleur jaunâtre, à l’exception de leur tête qui est brune. Tout au long de leur développement (entre 4 et 9 mois selon les saisons), elles se nourrissent du palmier en dévorant tout d’abord les jeunes palmes avant de migrer vers le cœur de l’arbre et d'y creuser de nombreuses galeries. Cela conduit à une destruction des vaisseaux conducteurs de sève et à un développement important de pourritures. Par la suite, les larves vont au bord du tronc du palmier (le stipe) ou à la base des palmes afin de fabriquer un cocon pour initier leur transformation en adulte. De nombreuses générations peuvent se succéder tout au long de l’année.

Le charançon rouge du palmier

Un charançon rouge adulte

Le charançon rouge apprécie particulièrement les arbres en croissance comme les dattiers qu'il attaquera depuis la base et jusqu'à 1,50 m de hauteur. Cela s’accompagne généralement de suintements bruns et visqueux. Sur les autres espèces de palmiers, on constate la présence de charançons rouges grâce au jaunissement et au dessèchement des palmes mais également grâce à la présence de morsures accompagnées d’amas de fibres broyées ou à un dépérissement du sommet de l'arbre. Si ces symptômes sont observés, l'arbre est déjà fortement attaqué.

Ce ravageur est un véritable « fléau » dans la mesure où les premiers symptômes apparaissent bien après le début de l'infestation. Si rien n’est fait, le palmier attaqué va perdre la totalité de ses palmes puis son tronc va pourrir entraînant la mort de l’arbre entre 2 et 5 ans selon l’intensité de l’infestation.

Attention aux palmiers ravagés par le charançon rouge : le tronc étant creusé d’innombrables galeries, il risque à tout moment de s’effondrer sous son propre poids ou bien avec la première rafle de vent.

Il convient donc de prendre les mesures nécessaires conformément à la législation en vigueur afin, d’une part, de sécuriser la zone aux alentours du palmier, et d’autre part, de limiter tout risque de dissémination du charançon rouge.

 

Important : La lutte contre le charançon rouge du palmier est obligatoire :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022506742

 

Et leur parasite naturel : le nématode Steinernema carpocapsae

Steinernema carpocapsae est un nématode (vers microscopique) qu’on retrouve naturellement dans les sols français. Il s’attaque entre autres aux chenilles du papillon palmivore ainsi qu'aux larves et aux adultes du charançon rouge du palmier. Le nématode s’introduit à l’intérieur de ces insectes en passant par leurs voies naturelles avant de libérer une bactérie symbiotique. Celle-ci va dégrader leurs tissus en nutriments qui serviront au développement et à la reproduction des nématodes. Il en découle une immobilisation rapide des insectes et une mort de l’hôte au bout de deux à trois jours.

Steinernema carpocapsae est commercialisé sous forme d’une poudre mouillable. Les nématodes et les coformulants de cette poudre ne présentent aucun risque pour la santé humaine ou celle de vos animaux et sont respectueux de l’environnement.

NB : Steinernema carpocapsae peut également être utilisé pour lutter contre les vers gris et les courtilières

Sur quelles cultures appliquer S. carpocapsae ?

Appliquez ce nématode sur les palmiers et dattiers infestés par des papillons palmivores ou des charançons rouges. Vous pouvez également appliquer ce produit en préventif. En effet, lorsque l’on remarque les premiers symptômes sur un palmier, l’arbre a déjà subi de lourds dégâts

Stockage des nématodes

Appliquez les nématodes le plus rapidement possible après leur réception. Conservez-les à l’obscurité dans un réfrigérateur entre 4 et 10°C. Ne les congelez pas et ne les exposez pas à des températures supérieures à 30°C. Prenez garde à ne pas dépasser la date d’expiration, l’efficacité du traitement en serait considérablement réduite.

Conditions d’utilisation requises

Pour appliquer les nématodes, la température doit être comprise entre 14 et 30°C. Veillez à ce que la surface de la plante soit humide avant application. Pulvérisez de l’eau ou bien arroser la zone à traiter. La lumière du soleil est très néfaste pour les nématodes, traitez de préférence le soir et si possible par temps couvert.

Certains insecticides chimiques ont un impact négatif sur S. carpocapsae. Si vous utilisez ce genre de produits,appliquez les nématodes au minimum 3 jours avant ou deux semaines après des traitements chimiques. Pour plus de renseignements contactez-nous.

Comment appliquer S. carpocapsae?

Les nématodes peuvent être appliqués avec un pulvérisateur ou bien par aspersion.

Si vous utilisez un pulvérisateur, équipez-vous d’un masque, de lunettes et de gants de protection. Veillez avant toute chose à ce que les buses mesurent plus de 0,8 mm de diamètre et que la pression n’excède pas 5 bar. Avant application rincez votre pulvérisateur et retirez tous les filtres à l'intérieur du réservoir et avant les buses. Ajoutez les ¾ du volume d’eau souhaité dans le réservoir du pulvérisateur. Diluez l’intégralité du sachet de nématodes dans un seau d’eau tempérée (entre 14 et 20°C), agitez et laissez reposer pendant 5 min. Passé ce délai, remuez à nouveau le contenu du seau et versez-le dans le pulvérisateur. Rincez le seau et complétez le volume du pulvérisateur. Ajoutez un adjuvant si vous le souhaitez. Commencez l’application immédiatement après la préparation de la bouillie en veillant continuellement à bien agiter le contenu du pulvérisateur tout au long du traitement. Utilisez la bouillie dans son intégralité. Une fois terminé, rincez le matériel à l’eau claire.

Si vous utilisez un arrosoir (Petit arbre), ajoutez-y les ¾ du volume d’eau souhaité. Diluez l’intégralité du sachet de nématodes dans un seau d’eau tempérée (entre 14 et 20°C), agitez et laissez reposer pendant 5 min. Passé ce délai, remuez à nouveau le contenu du seau et versez-le dans l’arrosoir. Rincez le seau et complétez le volume. Commencez l’application immédiatement après la préparation de la bouillie en veillant continuellement à bien agiter le contenu de l’arrosoir tout au long du traitement.  Une fois terminé, rincez le matériel à l’eau claire.

Appliquez la bouillie à la base des palmes et sur les premiers mètres du haut du tronc. Veillez à ce que la solution pénètre bien dans l’arbre. Vous pouvez répéter l’application au bout d’une semaine en cas de forte infestation.

 Appliquez les doses suivantes :

Dosage des nématodes Sc anti papillons palmivores et charançons rouges du palmier 

Pour protéger vos palmiers, réalisez une application mensuelle à partir du mois de mars jusqu’au mois de novembre.

Période d'application optimale du traitement naturel à base de nématodes Sc contre le charançon rouge du palmier ou papillon palmivore 

Attention : Afin de maximiser l’efficacité du produit, il est important de respecter les conditions d’utilisation.

Les avantages des nématodes :

  • Ils permettent de lutter efficacement contre un grand nombre de ravageurs
  • Ils ne présentent aucun risque pour la santé humaine ou animale (animaux de compagnie, vers de terre…)
  • Ils ne présentent aucun risque pour l’environnement
  • Pas de risque de développement de résistances
  • Pas d’influence négative sur les rendements des plantes
  • Pas de délais avant rentrée

Optimisez vos chances de succès :

  •  Il faut respecter les conditions d’utilisation au risque d’assister à une sévère diminution d’efficacité

 

Avis

Par (Vidauban , France) le  27 Avr. 2018 (Nématodes contre les ravageurs des palmiers) :
(5/5

Nématodes contre les palmiers

Bonjour , je suis content de pouvoir mettre un avis sur votre site et vos livraisons.
Concernant le site , vous avez réponse à toutes nos questions sur la manière d utiliser le produit , sa durée de vie ect...vraiment complet , je voudrai souligner le professionnalisme de mon interlocuteur et sa gentillesse .
Le prix du produit est plus que correct avec une livraison gratuite .
Emballage propre et soigne et livré en 48 h.
Votre entreprise est largement à la hauteur de grandes enseignes et j espère leur fera de l ombre ; j en ai aucun doute et je ne manquerai pas de dire du bien d insectosphere en toute honnêteté.
Merci encore
Anthony

Par (SAINT GEORGES D'ORQUES, France) le  04 Avr. 2018 (Nématodes contre les ravageurs des palmiers) :
(5/5

Nématodes ravageurs des palmiers

Produit reçu 48h après la commande, ce qui est parfait ! L'accueil téléphonique a été très cordial. Une réponse complète et détaillée a été fournie à toutes mes questions.
Je recommande vivement ce site. Le + : certains produits sont expédiés gratuitement.
Je n'ai pas de recul car je commence seulement le traitement de mon arbre. Je reviendrai sur le site pour donner des nouvelles.
Merci pour la gentillesse du personnel.

Accessoires

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...