Araignées rouges & acariens : traitements naturels

Les acariens sont des arthropodes de la famille des arachnides au même titre que les araignées. Ils sont cependant beaucoup plus petits et il est très souvent nécessaire de prendre une loupe pour les observer. Les acariens peuvent être détritivores comme ceux que l’on trouve dans nos literies ; parasites des animaux à l’instar des poux rouges des volailles qui se nourrissent du sang des poules et autres volatiles ; ravageurs des plantes ou bien auxiliaires de part leur activité entomophage et acariphage. On se focalisera ici sur les acariens phytophages.


Parmi ceux-ci, on retrouve essentiellement Tetranychus urticae qui a de nombreux noms vernaculaires à l’instar de tétranyque commun, de tétranyque tisserand, tétranyque à deux points, araignée rouge des serres ou encore araignée jaune tisserande.


Les acariens phytophages se nourrissent en piquant les feuilles des plantes et en absorbant le contenu. Elles prennent par la suite un aspect jaune moucheté suite aux ponctions de sèves. En cas de fortes attaques, les tétranyques tisserands peuvent produire des toiles afin de se protéger de leurs prédateurs naturels. A ce stade de l’infestation, les feuilles touchées finissent très rapidement par se dessécher complètement. On observe alors souvent aux extrémités des feuilles des amoncellement d’acariens. Ces amas constituent des foyers de dispersion importants et il convient de ne pas les toucher sous peine de les transférer à des plantes saines.
En automne, les acariens se mette à hiverner durant une étape qu’on qualifie de diapause hivernale. Il se fixent alors sur des végétaux, les parois des serres et tout type de matériel et ont généralement une couleur rouge vif.


Certaines formes d’acariens restent toute l’année rouge vif et produisent des dégâts très importants même à faible densité. Ces « super acariens » ont un temps été appelés Tetranychus cinnabarinus mais il semblerait qu’il s’agisse plutôt d’une forme très virulente de T. urticae.
Il existe bien d’autres espèces d’acariens phytophages, mais l’on citera tout de même Panonychus ulmi, l’acarien rouge qui s’attaque aux arbres fruitiers et aux vignes.

De manière générale, les acariens phytophages sont des organismes très prolifiques qui envahissent rapidement la culture. On le rencontre sur de nombreuses plantes d'intérieur comme les ficus, bonsaïs ... Sur les cultures maraîchères sous serres (Tomates, aubergines, poivrons, haricots ...) mais également en extérieur sur rosiers, vignes, conifères ...

Lutte biologique contre les araignées rouges et les acariens

Afin de limiter les infestations et de les éliminer vous pouvez effectuer en l’absence de toiles des lâchers d'insectes auxiliaires à l'instar de chrysopes ou bien des larves de la punaise prédatrice Macrolophus pygmaeus.

En présence de toiles sur les plantes, vous pouvez opter pour des traitements biologiques et naturels en utilisant du Soufre, l'insecticide végétal polyvalent ainsi qu’une barrière minérale sur les arbres fruitiers afin de limiter le développement de l’acarien rouge.


En présence de toiles d’acariens, on peut également utiliser des acariens auxiliaires à savoir Phytoseiulus persimilis, mais cette espèce est peu adaptée aux conditions chaudes dont raffolent les acariens phytophages et c'est pourquoi nous ne la commercialisons pas.

5 produits
  • 10,90 €

    Cet insecticide végétal biologique est produit à partir d'huile de colza. Il permet de lutter de manière naturelle contre de nombreux ravageurs comme les cochenilles, acariens, aleurodes et pucerons. Flacon de 250 mL, formule concentrée.

    A partir de 10,90 €
  • 11,95 €

    Le souffre est une substance d'origine minérale qui permet de lutter de manière naturelle contre l'oïdium (ou blanc) sur les cultures maraîchères, la vigne, les rosiers et les arbres fruitiers. Il combat aussi la tavelure du pommier et l'acariose de la vigne. Boîte de 750 g.

    A partir de 11,95 €
  • 13,95 €

    Cet insecticide végétal biologique végétal est produit à partir d'huile de colza. Il permet de lutter de manière naturelle contre les stades hivernants des cochenilles et acariens. Flacon de 400 mL de concentré.

    A partir de 13,95 €
  • 14,80 €

    Les larves de chrysopes (Chrysoperla lucasina) sont de redoutables prédatrices  des acariens des plantes . Elles sont particulièrement efficaces sur les plantes basses, arbustes et plantes d'intérieures.

    A partir de 14,80 €
  • 15,50 €
    Nouveau

    Les larves de punaises prédatrices Macrolophus pygmaeus sont très mobiles et peuvent être utilisées pour contrôler les populations d'acariens et d'araignées rouges sur vos plantes. A implanter au tout début de l'attaque et en l'absence de toiles d'acariens. Les punaises prédatrices s'attaquent également aux populations de mouches blanches, de thrips....

    A partir de 15,50 €